Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2022 2 04 /01 /janvier /2022 21:06

Les petites recettes à bord de Sea Lance

 

Pour la vie en bateau, Pour les terriens, Pour s’amuser

Pendant une dizaine d’années, une expérience formidable sur 4 océans, 6 continents, et Oh ! Combien de navigations et de mouillages ?

Partage de petits trucs de rencontres, pour une vie saine et simple avec beaucoup de plaisir et l’art de la table respecté.

 

 

 

 

Mais pourquoi ce livre ? Parce que l’art de la table est important à terre comme en mer même si les conditions et le confort ne sont pas toujours là…. On s’adapte et on se moule dans ce que nous avons. Il y a toujours des solutions pour laisser à l’heure des repas le plaisir du partage, le moment où l’on se croise entre deux quarts, le plaisir de se faire plaisir, et l’envie de bien manger; Le moral n’en sera que meilleur. Depuis notre départ nous nous mettons à table, tous ensemble, trois fois par jour, nous avons toujours des verres en verre et même à pied pour le vin, des serviettes en tissu, des paniers en osier pour le pain et des casiers en bois pour les épices. Un de nos amis nous avait offert des sets de table en cuir traité et c’est la plus jolie nappe que nous n’ayons jamais eue, d’un entretien facile et tellement agréable !!!!

Au cours de nos voyages, nous avons appris, trouvé les petits trucs, contrôlé la conservation, jonglé quand les cales sont vides, découvert des produits dans les îles et les atolls, partagé des idées, des secrets et des recettes, troqué des produits, rencontré des hommes avec d’autres idées que les nôtres et avons eu la grande chance d’avoir le temps de recevoir. Un Credo à bord : ne jamais, ne rien gaspiller dans la cuisine !

 

Toutes nos recettes sont vraiment simples, elles ne sont pas que pour les marins mais certaines leurs sont réservées comme la préparation du varo…. Hum, il faut le pêcher, le trouver, l’attraper et ne pas le perdre. C’est un vrai régal. Ou celle du poisson séché au soleil… pourquoi s’enquiquinerait on à terre à préparer un poisson séché au sel et conservé plusieurs mois, il y a des magasins spécialisés qui font aussi bien, voir beaucoup mieux.

Il y a la vie en mer et en traversées avec beau temps au portant et confortable dans des régions chaudes, mais il y a aussi les galères de mauvais temps où l’on n’est pas trop à l’aise, où c’est difficile d’être bien installé, parfois trop trempé pour partager un potage et des gâteaux salés. Mais il faut avoir le ventre plein et ne pas avoir froid pour résister dans le mauvais temps.

 

Voilà nos quelques secrets de la table à bord de Sea lance depuis notre départ.

Les  apéros, les entrées et les salades

A l’Apéro - La bière de Nouvelle Zélande

Une distraction en bateau, une culture en Nouvelle Zélande ou en Australie, de la patience… Pendant 2 ans nous avons fait notre bière.

1 boite de Coopers Wort Concentrate, 1 sachet de ferment, 1kg de sucre en poudre blanc, 1 bidon de 20 litres, des bouchons avec robinets, un thermomètre à alcool, du rangement, du nettoyage, de la place pour stocker et de la patience. Une température entre 21° et 27°C

Dissoudre le contenu de la canette Cooper avec 2 litres d’eau bouillante et 1kg de sucre, remuer 10 bonnes minutes, ajouter les 20 litres d’eau froide dans un grand récipient, vérifier que la température est bien entre 21 et 27°C et ajouter alors le ferment. Mettre cette potion dans un bidon fermé, étanche avec un robinet et un tube coudé (dans lequel on mettra de l’eau afin que les relents de la fermentation puissent s’extraire et ne pas polluer notre potion) Après 3 ou 4 jours à 27°C ou 6 jours à 21°C on a une couche de mousse sur le dessus. On peut vérifier avec le thermomètre à alcool le degré nécessaire pour la bière.

On peut alors procéder à l’embouteillage: rincer les bouteilles qui doivent être très propres, mettre 8g de sucre par litre (6g sucre pour 750ml soit 1 càc) et les remplir, fermer hermétiquement. Et laisser reposer 1 mois en les tournant de temps en temps. Si il y a un petit dépôt blanchâtre ce n’est pas embêtant. Bon courage ! Bonne dégustation.

 La Caïpirinha du Capt’aine

Par verre :

2 càs bombées de sucre roux (ou de miel)

Le jus pressé de 2 citrons verts (limes)

Bien mélanger pour obtenir un sirop

3 glaçons (ou mieux encore, de la glace pilée)

2 morceaux (des huitièmes) d’un citron vert déjà pressé.

Remplir le reste du verre avec de la cachaça brésilienne (Pitu, 51 ou Ipiocá font l'affaire, mais une cachaça de meilleure qualité affine le goût final)

Mettre 2 pailles (chalumeaux) à la taille du verre + 2 cm. Les pailles de taille égale sont indispensables

A consommer avec ou sans…

A l’apéro - Anchois au basilic de Chantlou.

Prendre des anchois (au sel ou à l’huile). Les égoutter et les rincer à l’huile plusieurs fois (une nuit) pour les dessaler en les laissant bien égoutter.

Pour 500g d’anchois prendre 2 gros bouquets de basilic frais que l’on coupera finement, ajouter 1càs de vinaigre de Xérès et mettre en bocaux en ajoutant de l’huile d’olive afin qu’ils soint bien mouillés par l’huile.

Servir sur des toasts grillés à l’apéro.

(Antibes, les apéros folies de Chantal)

A l’apéro – Tapenade de Corse

1 bocal d’olives dénoyautées, 1 gousse d’ail, 1 càs câpres, 5 anchois à l’huile, huile olive.

Hacher au couteau les olives, puis peler la gousse d’ail. Egoutter les filets d'anchois et les sécher sur du papier absorbant. Déchirer les filets d'anchois. Egoutter les câpres. Mettre olives, anchois et câpres dans un bol ou mortier puis écraser ou mixer fin et ajouter l'huile d'olive en filet pour obtenir une pâte souple.

 

Tarama de camcam

100g Œufs de cabillaud+ 2,3 tanches de pain de mie sans croute, 1càs crème fraiche, ½ jus de citron, 6cl huile olive,1càs mascarpone.

Mixer le tout comme on monterait une mayonnaise et assaisonner + ou – de jus de citron ou crème.                   Servir bien frais.

Toasts de fromage gingembre confit de Ellen

Couper en petits carrés du gruyère ou tout fromage à pâte cuite ou type Kiri, ajouter un petit morceau de gingembre confit et servir avec un pic. A l’apéro, c’est simple et excellent.

(Andaman)

 Brochettes de pastèque, jambon cru et féta

Couper la pastèque en cube, couper le jambon cru et la féta. Piquer sur de petites brochettes en intercalant des feuilles de basilic. Ajouter un peu d’huile d’olive, un coup de moulin à poivre. C’est un bon apéro.

Peut aussi le préparer en salade en y ajoutant un peu de vinaigre de Xérès.

On peut aussi ajouter du melon

Tomates confites de l’Ile de Ré

Une dizaine de tomates italiennes, huile d'olive, sel et poivre du moulin, 2 càc de basilic frais ou séché, 1càc d’origan séché.

Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 100 °C

Laver les tomates et les couper en deux.

Retirer le cœur et les graines. Dans un bol, les mélanger avec un peu d’huile, du sel, du poivre et les herbes.

Déposer les tomates épépinées sur une plaque, le côté bombé vers le bas. Cuire au four environ 2 h 30, un peu plus pour les tomates des champs. Retirer la peau. Servir en antipasti, dans des pâtes et sur les pizzas, en apéro aussi.

Acras de poisson de Pascale et Patrick (Nouméa 2011)

Préparer une pâte à beignet : 200g farine, 2càs d’huile allongées avec de l’eau (pour faire comme une pâte à crêpe épaisse), ajouter sel, ail, piments et persil écrasés puis ajouter à la préparation 1càc de bicarbonate et 1càs de vinaigre. Dans cette préparation ajouter les morceaux de poisson à chaire blanche en petits morceaux. Faire frire.

Accras morue de Boubou à St Martin

800g de morue déssalée,1kg de farine,1l de lait,1 sachet de levure chimique, 3 carottes, 3 oignons, 3 gousses d’ail,1 branche de persil haché, 5càc de purée de piment, 3 œufs, huile de friture
Recette à préparer la veille. Faire dessaler la morue dans une cocotte : 1 litre d’eau froide, faire bouillir 20 min, rincer et recommencer. Laisser refroidir et émietter avec les doigts.

Dans un grand saladier: mélanger la farine, la levure, le lait, les carottes et oignons râpés très finement, le persil haché, 5 càc de purée de piment (pour un goût très doux) à partir de 10 cuillères à café (goût plus épicé) et au-delà selon les goûts, l’ail écrasé.
Ajouter la morue dans le saladier + 3 œufs entiers.
Laisser reposer 10 à 12 h.
Dans un faitout faire chauffer l’huile, avec une petite cuillère prendre une boulette de pâte, et faire frire jusqu’à ce que l'accra soit doré.

 Feuilleté au fromage de JosephUne loge le soir en 2002

Pâte feuilletée, bleu de Bresse, crème fraiche, carottes râpées cuites à la poêle, beurre, cumin, sel et bien poivrer.

Couper la pâte en carrés, y mettre au centre la préparation puis refermer et souder la pâte à l’eau. Faire cuire 20 mn au four.

Sur un lit de salade en entrée ou pour l’apéro.

Variante : utiliser des feuilles de brique et passer à la plancha

 Purée de pois chiches

½ verre de pois chiches (en boite en ayant retiré la petite peau), ½ verre de graines de sésame moulu, ½ càc de poivre rouge moulu, 4 gousses d’ail, 2 à 3 jus de citron. Ecraser puis mixer le tout.

Si les pois chiches sont en graine, les faire tremper la nuit puis faire cuire à l’eau.

 Brochettes de gambas et mangues

Confectionner des brochettes avec des gambas décortiquées et tranches de mangues tout justes mûres. Préparer une marinade avec 1 citron vert bien juteux, 1 gousse d’ail écrasée, 1càs sauce de poisson, piment en poudre et un 1càc sucre roux, sel, poivre et de la coriandre hachée. Arroser les brochettes et laisser reposer une heure et arrosant régulièrement.

Au barbecue faire griller 3 minutes de chaque côté.

 Cake aux olives d’Alexandro (Polynésie française)

Dans un saladier mélanger 150g farine, 1càs levure chimique, 2 œufs entiers, 1 bol d’olives noires et vertes concassées, 3 petites tomates fermes, 1 bol d’eau. Mélanger le tout

Et 45 minutes au four

 Cake, poulet carotte curry de No limit. (Aux Maldives)

150g farine, 3 œufs, 1 sachet levure chimique, 10cl huile, 20cl lait, 100g fromage, carottes cuites , poulet cuit en dés ou lanières, 2càc curry et 1càs de beurre.

Dans un saladier, mélanger la farine et la levure. Faire un puits et y casser les œufs, mélanger doucement avec le beurre fondu, le curry, le lait pour obtenir une pâte homogène.
Ajouter une pincée de poivre. Couper les tranches de blanc de poulet en dés, ajouter à la préparation, mélanger. Beurrer un moule à cake et enfourner pendant environ 45 mn. Sortir du four et laisser refroidir avant de démouler.

 Carotte yaourt

500g de carottes cuites, coupées en rondelles fines, 2càs huile d’olive, 250g de yaourt, 2 gousses d’ail.

Mélanger le tout et servir frais et assaisonner à souhait.

 Crumble à la tomate de Marie (Val d’Isère 2002)

Faire mariner au réfrigérateur pendant 1 heure 1,5kg de belles tomates gouteuses (avec le jus), l'ail haché et le basilic coupés grossièrement. Saler et poivrer.
Dans un saladier, mélanger du bout des doigts pour obtenir une pâte "granulée", 200g farine, 125g parmesan et 100g beurre coupé en dés. Laisser reposer.
Dans un plat à gratin, étaler les tomates puis égrener la pâte pour les recouvrir entièrement.
Passer au four pendant 20 mn pour obtenir une belle croûte blonde.

 Crumble à la tomate

1,5kg tomates, 2càs de fond de veau, 4 càs d'huile d'olive, poivre.
La pâte: 100g de farine, 100g de beurre mou, 75g de gruyère râpé, 4 càs de poudre d'amandes, fleur de sel et poivre. Peler et épépiner les tomates et les couper en dés. Les mettre dans le plat et verser dessus l'huile et le fond de veau. Bien mélanger et poivrer. Mettre au four th 180°C durant 30 minutes. Pendant ce temps préparer la pâte: mélanger les différents ingrédients pour obtenir une pâte sableuse.
Sortir le plat du four et répartir le crumble dessus, faire cuire à nouveau durant 20 minutes. Servir aussitôt!

 Gaspacho d’Emilie. Concombre et tomate. (Emilie 2004)

Mixer 1 concombre avec la peau en petits morceaux + sel poivre + 1 gousse d’ail+ 4 feuilles estrago

Mixer 2 tomates, ¼poivron rouge, ¼poivron vert, ¼concombre non pelé, ¼litre de jus tomate basilic 1càs huile olive

Reposer au frais dans des bouteilles séparées. Dressage dans des verrines 1 couche verte et 1couche rouge + une feuille de basilic

Foie gras de Marie (Noël à Couzon 2004)

Déveiner et faire mariner 24h sel poivre et cognac. Cuisson au four 120° (l’eau doit frémir) 10’+3’ / 100 g

Ex : 300g cuisson 10’ + (3X3’)= 19’ se conserve 2 à 3 semaines au frais

Quand il est cuit presser et mettre un poids qu’il faut enlever avant d’être figé.

 Pissaladière de Bahia. Baie de Tous les Saints au Brésil

400g pâte à pain ou à pizza, 1kg oignon, 300g anchois, 10 grosses olives noires, 2 càc sucre roux, poivre, huile olive.

Dans une poêle faire revenir dans 5càs huile les oignons et sucre (le sucre enlève l’acidité). Faire revenir jusqu’à une douce coloration, ajouter quelques anchois qui vont fondre avec les oignons.

Disposer sur la pâte très souple étalée à la main, les oignons, anchois et olives : au Four à 220°, 45 minutes.

Laisser refroidir, se mange froide avec une salade

 Pâte pour pissaladière

200g farine, ½sachet levure chimique diluée dans de l’eau tiède, 1 pincée de sel, 10cl huile tournesol. (On peut ajouter 1 œuf et mettre moins d’eau)

Mélanger à la spatule au départ puis à la main, ajouter de l’eau ou de la farine si nécessaire pour obtenir une pâte qui ne colle pas aux doigts et qui est souple. Laisser reposer ½ h au frais.

Pizza

250g de farine, 1 sachet de levure boulangère, 2 càs d'huile d'olive, 25cl d'eau tiède, environ 100g de farine pour travailler la pâte.

Sur le plan de travail y déposer la pâte à pizza et travailler la pâte comme on travaillerait une pâte à pain, laisser reposer ½ heure, et après je vous laisse agrémenter votre pizza au gré de vos envies ou de vos restes dans le frigo.

Etaler une base de sauce tomate-oignon cuite au préalable. Ajouter jambon blanc, champignon, anchois.. Et 2 belles poignées de gruyère râpé ou tout fromage qui traine dans votre réfrigérateur.

Ou encore les reste de langoustes… Cuire 25 minutes dans un four déjà bien chaud.

 Quiches

200g de pâte brisée, 200g de lardons, 30g de beurre, 3 œufs, 20cl de crème fraîche, 20cl de lait, sel et poivre, muscade. Etaler la pâte dans un moule, piquer à la fourchette.
Faire rissoler les lardons à la poêle puis les répartir sur le fond de pâte. Parsemer de copeaux de beurre.
Battre les œufs, la crème fraîche et le lait, assaisonner avec le sel, le poivre et la muscade. Verser sur la pâte.
Faire cuire 45 à 50 min au four à 180°C

 Quiche sans pâte.

Faire la même préparation sans pâte en ajoutant 1 càs de farine et en beurrant bien le moule.

Cuisson 30mn

 Ravioli au foie gras de Ti Toques Martinique

Pour 200g de pâte à ravioles : 140g de farine, 1 œuf entier, 1 jaune d'œuf, 2 pincées de sel, 2 càs d'eau

100g de foie gras mi- cuit, 5cl de porto rouge, quelques fines tranches de truffe, 30cl de crème fraîche liquide, Sel et poivre du moulin

Préparation de la pâte à ravioles :
Mélanger l'œuf entier et le jaune avec une pincée de sel à la fourchette. Dans un robot mettre la farine, ajouter la moitié du mélange aux œufs, mélanger et recommencer avec l'autre moitié. Quand l'ensemble donne un résultat sablé ajouter l'eau. Former une boule et laisser reposer au frais emballé dans du film alimentaire. Couper le foie gras en petits morceaux.

Préparation des ravioles : Étaler la pâte à ravioles et faire des bandes 7 cm de large, recouper les bandes en carrés de 7 cm de côté. Mettre au centre un morceau de foie gras. Mouiller le tour du carré de pâte avec un peu d'eau à l'aide d'un pinceau et poser un deuxième carré de pâte sur le tout. Bien appuyer sur les bords en chassant l'air. Fariner les ravioles et les poser sur une plaque elle-même farinée. Réserver.

Préparation de la sauce :
Dans une poêle récupérer le surplus de foie gras, ajouter le porto et la crème et chauffer en mélangeant pour faire fondre le foie gras. Faire réduire la sauce et la mixer. Assaisonner.
Plonger les ravioles dans de l'eau bouillante salée 3 à 4 mn, les égoutter et les disposer dans les assiettes. Verser la sauce au foie gras et déposer des lamelles de truffes sur le dessus.

 Salade d’artichauts violets de Mousse

Retirer la queue des artichauts et couper la partie pointue en forme de triangle. Oter les plus grosses feuilles de l’extérieur.

Couper en deux puis faire des tranches le plus finement possible. Disposer dans un plat peu creux, presser 1 jus de citron, verser 2 càs d’huile d’olive et donner 3 tours de moulin à poivre. Laisser reposer au moins 1 heure.

A ajouter dans une salade de roquette ou à déguster en apéritif.

Salade de bœuf Thaï de Sea lance (Phuket 2012) 

1 gousse d’ail, 1 échalotte, 3 citrons verts, 2 càc de cassonade, 2 càs de nuoc mam, 2 càs de soja, piment. Mixer le tout pour la marinade.

250g de bœuf (rumsteak) à faire cuire 2 minutes, feu très vif à la poêle avec 1càc de sel fin au fond. Puis couper en lanières fines. Faire mariner la viande dans la préparation de 1 à 3 heures. Hacher finement coriandre, menthe, laitue en lamelles, disposer le bœuf dessus et ajouter le reste de marinade allongée d’huile d’olive et 1càs de cacahuètes pillées sur le dessus.

 Salade de mangue de Danila

1 belle mangue peu mûre, gingembre frais et rapé, 2 citrons verts, coriandre frais , ½ oignon rouge, huile d’olive , sel et poivre

Couper en lamelles fines la mangue, couper l’oignon très fin en rondelles, presser le citron dessus avec le gingembre, huile, sel et poivre.

Laisser reposer 2 heures au frais. Au moment de servir ciseler la coriandre fraiche dessus.

 Salade meli melo de Marie Christine

3 petites courgettes bien fermes et coupées très finement, 3 citrons pressés,1/4 de melon coupé en dés, 50g de rouget (ou coquilles St Jacques, ou coquillages en boite), 3càs huile d’olive, sel, poivre, Tabasco.

Faire mariner les courgettes et le poisson séparément ½heure.

Sur un lit de salade, déposer les courgettes, le poisson puis le melon et le reste de marinade. Servir très frais. 

Salade de pomme de terre (rates) au four, oignons rouges.

Disposer des petites rates de l’Ile de Ré avec la peau sur la lèche fritte du four. Emincer des oignons rouges et mettre un bon filet d’huile d’olive. Au four 20 minutes 180°C, attendre que les pommes de terre soient fondantes et non désèchées.En sortant du four ajouter un peu de vinaigre de Xérès pour déglacer le plat et quelques tours de moulin à poivre. Servir tiède.

 Salade de tomates concassées

250g de très bonnes tomates, 1 poivron, 1 concombre, 2 cébettes, 1càs huile olive,1càs vinaigre. Ecraser le tout à la fourchette.

Peut être servi avec du poisson, sur du pain de campagne grillé ou en entrée.

 Salade de thon à la tahitienne de Tani à Mooorea (Moorea Papeete)

Couper le poisson très frais en dés, ajouter de l’ail en purée et faire tremper dans l’eau de mer ½ heure (ou eau salée). Raper 1 tomate, 1 carotte , 1/2oignon, ½ poivron. Bien égouter le 

poisson et faire mariner 5’ avec du jus de citron. Ajouter les légumes, vinaigre, Tabasco, persil, œuf dur et lait de coco.

Ne se conserve pas.

 

Salade de courgettes et mozzarella des « Jouff » (Un anniversaire pour les 60 ans de Sylvie à Saint Jean)

Râper les courgettes grossièrement, ajouter de la mozzarelle fraîche et onctueuse. Faire une vinaigrette relevée et assez moutardée. Servir bien frais. Se prépare au dernier moment pour ne pas se ramollir

Salade concombre (De Camille)

Concombre épluché et coupé et tranches fines ou en lanières. Dessaler au gros sel.

1 càs huile, ail, 2 yaourts, menthe

La soupe froide aux carottes et gingembre de François et Kate. (François Dakar 2006)

Faire cuire à l’eau 1kg Carottes, 2 oignons dans 1l d ‘eau que l’on mixe. Ajouter 1càc de coriandre en poudre, 1càc cannelle et du gingembre rapé, sel et poivre.
Reprendre la cuisson avec tous les épices (feu doux après ébullition) environ 30 minutes - les carottes doivent être douces.
Hors du feu ajouter les oignons nouveaux et le lait de coco.
Mettre au frais pendant au moins 4 heures avant de servir

 

 

Soupe de potiron ou de courge

1 à 2 kg de potiron, 4 gousses d’ail, 20cl de crème fraiche, un bouillon cube, noix de muscade.

Couper en cube après avoir épépiné le potiron, le mettre dans une casserole recouvert d’eau avec ail et bouillon. Faire cuire à petit bouillon 20’. Mixer puis ajouter la crème fraiche, le poivre et la noix de muscade râpée.

Taboulé

3 tasses de semoule couscous grains moyens, 2 citrons (au moins), 4 tomates, 1 poivron vert, 1/2 concombre, 2càs d'huile d'olive, 5 à 6 feuilles de basilic frais , 10 feuilles de menthe fraîche, un bouquet de persil, sel, poivre

Verser les 3 tasses de semoule dans un saladier, ajouter le jus des 2 citrons avec un peu de pulpe, les 2càs d'huile d'olive, le basilic, le persil et la menthe ciselés, sel et poivre.

Mélanger bien et égrainer avec une fourchette. Couper les tomates en petits dés en prenant soin de garder le jus et incorporer les (dés de tomates + jus) au fur et à mesure à la semoule en mélangeant bien. Couper de la même façon le poivron et le 1/2 concombre et les ajouter à la préparation en remuant bien le tout.

Mettre le saladier au réfrigérateur minimum 1 heure.

Tarte à la tomate de Patrick et Camille. Les Portes (Ile de Ré des années 90 et Camille)

Faire une pâte brisée ou une pâte rapide de Patricia.

1kg de belles tomates gouteuses, 2 à 3càs de moutarde forte de Dijon, gruyère ou comté rapé, huile d’olive, sel, poivre…

Peler les tomates et les couper en rondelles. Mettre la pâte au fond du moule et badigeonner une épaisse couche de moutarde. Disposer les tomates, bien serrées les unes contre les autres Arroser d’un filet d’huile d’olive, gruyère, sel, poivre et feuilles de basilic frais.
Mettre au four 25 minutes

Variante : Sur les tomates on peut ajouter une tranche fine de mozzarella ou de fromage de chèvre.

Tarte à l’oignon Simiane

1 pâte feuilletée, 30 oignons Simiane (ou éventuellement oignons rouges) 2 càs miel, 100g beurre, sel poivre.

Faire blanchir les oignons à l’eau, les égoutter puis les faire dorer à la poêle dans le beurre et le miel. Quand ils sont bien dorés les disposer sur la pâte. Salez, poivrez. 20 minutes au four.

Tian aubergines tomates mozzarelle d’Isabelle

500g aubergines ou courgettes, 5 grosses tomates, 250g mozzarella, 2 oignons, 2 gousses ail, persil huile olive.

Faire précuire les aubergines, les oignons et l’ail coupés en 0,5 cm épaisseur à la poêle.

Dans un plat allant au four (genre moule à cake) disposer aubergines, oignons, tomates et mozzarella en alternance à la verticale. Remplir le plat un peu tassé. Ajouter huile d’olive, poivre persil

Faire cuire 25 minutes

Se déguste aussi bien froid que chaud. Peut être accompagné d’un coulis de tomate.

Wakamé, algues japonaises de Saint malo

100g algues séchées de wakamé, 3g agar-agar en filaments, 2càc graines sésame, 1càs huile sésame, 1càc sucre poudre, 2càs vinaigre de riz, 2càs sauce de soja, 1 càc sel, 1 piment rouge frais.

Mettre les algues dans un bol d’eau chaude 20 minutes, rincer, égoutter et couper en fines lamelles. Rincer les filaments d’agar, essorer comme une éponge, mettre dans 1 litre d’eau et faire bouillir 10 minutes. Laisser refroidir et couper en 2 ou 3.

Dans un bol mélanger vinaigre, sel, sucre, soja et huile. Couper le piment très fin et ôter les graines.

Disposer dans un plat les algues mélangées aux filaments et verser la sauce préparée. Parsemer de piment et graine de sésame.

* QUELQUES PETITS MOTS SUR LES OEUFS

Les œufs se conservent 2 mois, voire 3, jaunes et blancs séparés. Mais ce n’est pas si facile, il faut s’en occuper. Tout d’abord toujours acheter des œufs le plus frais possible, juste pondus, achetés dans des supermarchés à gros débit, jamais tenus au frais et s’en occuper assez rapidement.

Les ébouillanter 3 secondes, une fois réfroidis, les recouvrir d’un peu de vaseline alimentaire et les mettre dans des boites où ils ne se touchent pas. En les ébouillantant on retire tous ceux qui sont fendus ou qui se cassent.

Stocker les boites à l’horizontal dans un endroit sombre. On retourne les oeufs une fois par semaine les trois premières semaines puis tous les trois jours et on retire les œufs qui se fendent ou qui sentent mauvais. Le jaune étant plus lourd que le blanc, il descend lentement et lorsqu’il se trouve en contact avec la coquille, il la rend poreuse et il pourrit assez vite.

Pas besoin d’être technicien c’est facile.

Une solution intérressante si vous devez faire un hivernage dans les glaces ou passer 50 jours en mer en remontant de l’Antarctique vers Saint Hélène par exemple. Il existe des œufs en poudre, jaunes et blancs séparés ou mélangés. Les bonnes pâtissières vous diront qu’elles font leurs macarrons avec ces blancs d’œuf en pourdre et que tous s’y trompent : les résultats sont excellents. Vous en trouverez chez JAIDETOUT aux halles à Paris. Conservation de deux ans, peu encombrant et des œufs pour tout. Je n’ai pas encore essayé car nous maitrisons bien nos oeufs 2 mois. J’y pense car en remontant la côte américaine je me demande si les œufs ne sont pas vendus dans ces armoires refrigérées et là, la conservation doit continuer à se faire dans le réfrigérateur. Essayez de réaliser la quantité d’œufs que l’on utilise par mois en faisant, quiches, gateaux, sauces.. et le stockage des œufs au frais ! impossible à bord.

Souvenir d’œufs

Des Maldives nous avons conservé des œufs jusqu’à Madagascar (2 mois).

Dans la traversée Atlantique nord nous sommes arrivés à Antibes avec des œufs qui avaient 35 jours de mer et qui étaient encore très bons bien que le jaune et le blanc se soient mélangés, ce qui arrive souvent.

Les œufs de petites fermes peuvent avoir été oubliés plusieurs jours, fécondés,etc.. et les surprises amusantes. Au Galapagos nous avions des poussins morts, et tous les œufs fécondés avec de gros embryons, nous en avons beaucoup jetés et pourtant nous les avions cherché ces œufs !

Aux Andaman (Inde) il y avait des piles de plaques de 30 œufs sur une dizaine d’étages, en plein soleil, sur les quais, derrière les tuctucs, sur les porte-bagages des vélos, dans toutes les échoppes. A se demander depuis quand et comment étaient les œufs. Il n’y a aucun moyen de connaitre l’état des œufs sur les marchés.

Pour les oeufs la conservation n'est pas une qualité reconnue
néanmoins elle peut être grandement améliorée en enduisant les oeufs d'une matière étanche imperméabilisant la coquille ( cire, peinture ou vernis alimentaires, huile etc...) c'est comme ça qu'est née la tradition d'offrir des oeufs de Pâques décorés, cette décoration étant, à l'origine, simplement utilitaire pour garder les oeufs pendant le Carême pour les consommer après celui-ci.

Petits conseils d’œufs.

. Avant d’utiliser les œufs, les casser un par un séparément afin qu’un mauvais œuf ne pourrisse pas les autres.

. En ajoutant 1 càc de vinaigre dans l’eau, les œufs durs s’épluchent plus facilement.

. Dans une omelette pour la rendre onctueuse ajouter 1càs d’eau si vous n’avez pas de lait ou de crème fraîche.

. Un œuf dur se reconnaît car il tournera vite comme une toupie, un œuf frais aura du mal à tourner comme si il était lourd.

. Un œuf immergé qui flotte n’est pas mangeable, un œuf qui coule au fond de la casserole sera frais.

. Pour éviter qu’un œuf ne se case à la cuisson mettre une soucoupe au fond de la casserole

. Ne jamais consommer un blanc d’œuf qui a plus de 24 heures

Si une poêle attache, frottez la longuement avec du gros sel, essuyez la sans la laver

* Quelques petits mots sur l’avitaillement

Le premier avitaillement que nous avons préparé était au départ du Marin en Martinique. Ils étaient 4 garçons à bord, sacrément gros mangeurs, fins cuisiniers et joyeux lurons. Avec Pascal et Bernadette nous avons étudié quantités, menus, diversité nombre de collation pour 35 jours et 4 garçons, de la Martinique à Cannes avec un stop aux Açores. Juste pour l’amusement il faut imaginer 280 repas, 140 petits déjeuners et 300 apéros et collations intermédiaires. Pascal avait fait des menus pour 35 jours en fonction de la conservation des produits frais… Une usine à gaz mais cela a été bien intéressant car nous étions partis d’un repas normal avec entrée, pain, plat, légume, fromage, dessert et boisson à chaque repas. Quand nous avons fait le calcul des quantités nous avons été horrifiées avec nos 35kg de farine, les 30kg de sucre, les 100 baguettes précuites, les 25 douzaines d’œufs, les 5kg de sel, etc. Nous avons trouvé les grossistes, nous sommes allées dans les marchés de nuit et quand sur le quai nous avons découvert le volume à stocker et ranger dans le bateau, nous avons pensé que cela était tout à fait impossible. Bernadette n’a pas été affolée et tout a trouvé sa place par catégorie mais j’avais divisé les quantités par 2. Ils n’ont pas manqué et sont arrivés à Cannes avec des œufs, des pamplemousses, des pommes, du pain précuit et des réserves de conserves.

Marché de Port Vila, chacun apporte ce qu’il a de son jardin ou de la nature environnante.

A terre la vie trépidante, ceux qui se font des déjeuner d’affaires, celles qui vont à la gym ou déjeunent sur le pouce, ceux qui prennent des apéros trop arrosés ou dînent à minuit après un spectacle, c’est parfois n’importe quoi. A terre c’est aussi du shopping avec tant de tentations, des produits incroyables, des fruits de tous pays en toutes saisons, la livraison à domicile, les commandes sur internet… Nous allons devoir changer nos habitudes, nos modes de fonctionnement, mais tout le monde nous dit «vous, vous avez le temps, vous n’avez que cela à faire» c’est vrai, nous sommes en bateau, en voyage, sans obligations (à part la météo qui peut nous presser). Nous n’allons pas nous plaindre car c’est quand même plus sympa de faire la cuisine sous les tropiques, au soleil, sur les plages que dans un petit studio de banlieue. Je dirais que chaque moment de vie a ses charmes, ses joies et que nous sommes contents que, encore une fois, nous soyons capable d’apprécier.

L’adaptation a donc été assez facile; au début la peur de manquer, le regret de ne pas avoir une vraie moutarde forte, les bons fromages et les yaourts nature au lait cru, tout cela était présent. Le beurre, les saucissons et pâtés, nous aurions tout fait pour en avoir et à chaque visite nous passions commandes d’un bon saucisson ou d’un comté, d’une bouteille de vin ou de Pastis. Et pourtant nous avions dit que ce voyage c’était aussi vivre avec ce que nous trouvions sans jamais rechercher nos goûts, nos références.

Traverser des îles sauvages, isolées, des régions pauvres, attendre plusieurs jours, voire semaines que le bateau qui dessert les atolls passe, attendre que les rayons de supermarchés s’approvisionnent en sucre ou en lait!!! (Aux Seychelles en 2004 ils étaient vides et quand on trouvait quelque chose il fallait le prendre instantanément, même si nous n’en avions pas encore besoin, passé 2 jours il n’y en aurait plus pendant des semaines), flâner dans les rayons pour dégoter un produit même périmés, ne pas regarder les 

congélateurs où la chaine de froid est certainement fantaisiste avec les générateurs ou les pannes de courant.

 

 

 

 

 

Alors on modifie sa façon de cuisiner, on découvre les produits locaux, on écoute les façons de les cuire, de les agrémenter. On refait des gestes que l’on avait jamais fait : moudre des grains, faire germer des graines. On doit dégotter les bonnes informations aller dans les marchés du soir en Thaïlande, ceux de la nuit en Polynésie, se dégotter des petites mémés qui vendent leurs œufs frais (même si aux Galápagos ils étaient à moitié couvés avec des poussins dedans).

 

Les courses c’est aussi porter, charrier, déballer, retirer les emballages à terre et rincer les canettes pour éviter le risque d’insectes et particulièrement cafards et fourmis. C’est aussi faire des kilomètres ou emprunter des ruelles en terres dépourvues de trottoirs et bien chaotiques avec les sacs qui scient l’épaule, ou chargés sur des motos locales, en plein cagnard. Mais quand nous trouvons, nous prenons ce qu’il y a. Alors dans le même sac en plein soleil se retrouvent les calamars avec du pain de mie… hum ! Arrivés sur le quai où nous attend l’annexe, cadenassée ou gardée par un garçon, nous charrions du haut du quai nos trouvailles, nos paquets où tout s’entasse nous laissant à peine la place de s’asseoir. Dans les pays détaxés où nous avons fait de gros ravitaillements, particulièrement en alcool, à Panama ou en Malaisie à Langkawi, on nous a livré près des quais nos commandes, mais ensuite nous avons fait des allers retours avec l’annexe pleine à n’en plus flotter, parfois comique, mais souvent épuisant, car le passage du quai à l’annexe et de l’annexe au bateau peut être épique avec les caisses en carton mouillé de 12 bouteilles.

L’avitaillement, qu’il soit galère, épique, folklorique, ou même normal, fait partie intégrante de notre voyage. C’est encore un moment de rencontre, de découverte et qui nous permet de partager avec les gens du pays. On oublie vite les mauvais côtés, et nous ne gardons en tête que les couleurs, les odeurs, les lumières, les sourires et les cadeaux de la vie que l’on nous a fait, que du grand bonheur.

 

Marché du soir en Colombie bien dépaysant. Y aller en début de marché, c’est dangereux la nuit : monde fou, gadoue glauque, foule locale, tout baigne dans la saleté, odeurs fortes et immondices… mais c’est magnifique. Il faut prendre un porteur pour ne pas être embêté il prendra un caddie pour porter vos courses. Si vous n’avez pas besoin de faire de courses, allez y, achetez des fruits et légumes et donnez les dans la rue, vous ne pouvez pas être que spectateur. Et bien entendu emporter le moins de choses sur soi et peud’argent.

Le pain, les pâtes

Pâte à beignet et beignets de poisson de Patricia (Fidji au Yazava)

200g farine, 1 sachet levure chimique, 1 pincée de sel, ¼ de litre d’eau, 2 œufs.

Tremper dans la pâte les morceaux de poisson cuits au préalable et les mettre à frire à la poêle avec 1,5cm d’huile

Pâte à Pizza

250g de farine, 1 sachet de levure boulangère, 2càs d'huile d'olive, 25cl d'eau tiède, environ 100g de farine pour travailler la pâte.

Mettre la farine dans un grand saladier, puis ajouter successivement la levure boulangère et l'huile d'olive. Verser petit à petit l'eau tiède tout en mélangeant avec une cuillère en bois. Remuer longuement jusqu'à obtention d'une pâte qui se détache du saladier et qui soit souple. Laisser reposer la pâte pendant 1h en couvrant le saladier avec un torchon humide dans un endroit chaud.

Pâte brisée rapide Patricia Nouméa

200g farine, 1càc levure, 1 pincée de sel, ½ tasse huile et ½ tasse eau, (1 œuf facultatif)

Pétrir et laisser reposer 1 heure au frais.

Huile et eau peuvent être remplacées par 100g de beurre fondu.

Le pain recette facile

1kg farine, 1bol eau tiède,1càc sel, 2 sachets levure boulangère, 1càc sucre roux,
Faire gonfler la levure avec eau tiède et sucre roux (ainsi on voit si la levure est toujours active, il faut obtenir un aspect mousseux comme de la bière). Ajouter la farine et pétrir 10 bonnes minutes jusqu'à obtenir une pâte qui ne colle plus aux doigts. Dans un saladier recouvert d'un tissu humide, à l'abri des courants d'air laisser reposer. Quand la pâte a doublé de volume (de 3 à 12 heures suivant les conditions météo) mettre un peu de farine sur la table et re-pétrir très délicatement quelques minutes, laisser reposer à nouveau une bonne heure.
Faire cuire au four 30 à 40 minutes

Le levain de maître Eric Friedly, que nous ne connaissons pas mais son levain a plus de 10 ans. Grâce à Alain de Patago nous en avons récupéré un bol pour le bonheur de toutes nos journées en mer :

Il faut aimer et nourrir le levain. Tous les 3 jours ou bien à chaque fois que l’on en a pris il faut ajouter 1 càc sucre roux + 3 càc de farine, mélanger un peu et l’on obtient une pâte à modeler molle; la recouvrir de 3mm d’eau stérilisée. Garder au frais. Elle va fermenter puis être à nouveau utilisable.

(Vanuatu Port-Vila)

Le pain d’Alain mon maître.

Le levain: 1/2 levain (un verre à moutarde), 1càc sucre roux 4càs farine, 1/2 verre d’eau: couvrir 15 minutes et laisser mousser

750g farine, 450ml eau, 2 à 3càc sel et ½ pot de levain

Pétrir 15mn et laisser reposer dans un sac isotherme sans air toute la nuit = il doublera de volume

Etaler, replier et laisser reposer 10’ puis faire 3 boules, laisser doubler en 1 heure ou plus suivant la température ambiante. Cuisson 42’

Le pain j’aime bien cette recette

Préparation 45 minutes, fermentation 6 heures, cuisson 40 minutes.
500g de farine de blé, 60g de farine de seigle ou autre, 15g de levure fraîche ou  2 sachets de levure sèche, 1càc de sel et 35cl d'eau tiède.

Mettre 60g de farine seigle et 60g de farine blanche avec la levure. Ajouter 15cl d'eau et bien délayer, recouvrir d'un tissu humide et laisser fermenter 3 heures ou plus (sans courant d'air et à 25 °).

Dans un grand saladier mettre la farine, ajouter l'eau tiède restante et la préparation fermentée. Pétrissez la pâte ainsi obtenue, ajoutez de la farine si celle si est trop humide, elle ne doit plus coller aux doigts mais rester souple.
Le pétrissage est une étape importante. Il faut emprisonner de l'air pour donner du corps et de l'élasticité à la pâte. Sur le plan de travail il faut mélanger la pâte en l'aplatissant de la paume de la main (c'est le fraisage) puis la replier vers soi. Lorsque la pâte devient un peu plus élastique il faut l'écarter de soi en la poussant tout en tirant l'autre partie vers soi. Cette opération doit être répétée jusqu'à ce que l'on obtienne une pâte bien souple. En appuyant un doigt dans la pâte celle ci doit se regonfler.
Cette étape peut durer de 20 à 30 minutes.
Remettre cette boule de farine dans un saladier recouvert d'un linge bien humide et laisser reposer 1h30 à 2h elle doit doubler de volume.
Diviser en deux cette préparation, replier les coins de la boule sur elle même puis mettre dans le plat qui ira au four à nouveau recouvert d'un linge humide pour la laisser encore monter 1 à 2 heures avant de faire cuire 40 minutes.
IL FAUT QUE LA PATE DOUBLE DE VOLUME.
Le pain demande de la patience et il peut devenir un moment du bateau important et le régal de tous.
Recuit il se conserve mieux

Dans un four ENO c’est à peu près 45 minutes de cuisson.
Au barbecue avec couvercle et au gaz c’est aussi 45 minutes.

* La levure a été piquée par la Tsé-Tsé…

avant de commencer quoi que ce soit avec de la levure de boulanger la mettre dans de l’eau tiède, elle doit mousser un peu comme de la bière. C’est BON.

Si votre levure ne lève pas… Si ! Si ! Ca arrive… Au bout du troisième paquet, on en a marre, et on l’utilise quand même.

Eh bien, ça, non… c’est dégueulasse, immangeable, fort en goût, mauvais.

* Faut -il être ingénieur ou instinctif ?

Le Pain, en pensant à Alain, boulanger à Cannes.

500g de farine / 300g d'eau / 5g de sucre (une càc) / 10g de sel (une càs) / 12g de levure de boulanger (une càs) / 3 càs d'huile d'olive

Très important : la température de l'eau. Sur quasiment toutes les recettes, on peut lire que l'eau doit être tiède. Ce n'est pas aussi simple que cela.

La formule d'approche du boulanger est : 70°C moins la température du fournil, moins la température de la farine.

En métropole, la cuisine sera à 20°, la farine aussi. Donc : 70 – 40 = 30°… pour l'eau !

Dans un bateau aux Antilles, on aura plutôt 32°, la farine idem. 70 – (32+32) = 6° pour l'eau !

En fait, la température idéale de la pâte en fin de pousse devrait être de 26°… si la pâte chauffe trop, la levure qui est très fragile, meurt. Et la pâte ne monte pas correctement.

Action : mélanger à sec la farine, le sucre, le sel et la levure. Puis ajouter l'eau froide et l'huile.
Pétrir au moins 15 minutes à la main, (4 minutes au pétrin électrique).

Laisser reposer à l'abri des courants d'air et de la chaleur entre 3 et 4 heures.

 

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2021 6 13 /11 /novembre /2021 21:06
Eté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 milles

Nous ne reprenons le bateau que fin mai en espérant que les frontières s’ouvrent un peu plus. Le projet Irlande , Écosse et Silly est toujours là mais les anglais nous mettent en quarantaine. La météo est déplorable cette année. Nous partons quand même avec Bruno et remontons jusqu’à Brest sans quitter les pulls, les cirés. Il fait 9° à Brest mi juin… l’eau est à 16° à peine et nous utilisons notre poêle qui n’avais pas servi jusqu’ici.

 

Nous récupérons notre tribu de nos meilleurs mousses, les petits norvégiens et passons un moment aux Glénan  et les environs et nous aurons un jour de soleil ce qui n’est pas trop. 

Nous retrouvons des amis connus à Nouméa, à Ushuaia, dans le midi, comme c’est bon. 

Alors nous décidons de redescendre vers l.île de Ré où nous retrouvons famille et amis  et une belle semaine avant de prendre la route le la Méditerranée.

En attendant la météo favorable pour traverser le golfe de Gascogne.

Tout est prêt. Belle traversée, mer , vent  et quarts, ça roule. Nous arrivons dans le brouillard et nous arrêtons dans un petit mouillage bien calme avant la Corogne à Ferrol.

En arrivant à la Corogne nous rencontrons cet anglais qui a abandonné son catamaran  et qui était à la dérive depuis une 15 aine de jours. Apres avoir été pris dans une tempête à une centaine de milles au Nord de La Corogne. Son skipper avait alors été hélitreuillé par la Marine espagnole après avoir pris soin de sécuriser son bateau. Des plaisanciers français qui remontaient vers la France ont embarqué John et ils ont retrouvé le bateau grâce aux dernières positions gps qu’il a pu communiquer. La solidarité des gens de mer est formidable et bravo à tous d’avoir pris l’engagement et le risque de retrouver ce catamaran sans trop d’encombre.

Eté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 milles

Avant de partir nous allons en train à Santiago de Compostelle, y arrivons tôt ou un orchestre  de musique classique était en train de répéter, cela était grandiose, en plus de toute l’histoire de cette ville, de ce chemin et de cette cathédrale. J’avoue avoir eu l’émotion que cet endroit demande après avoir parcouru quelques étapes de ce chemin. Quelques pèlerins, des touristes, l’entrée dans la cathédrale, ses ruelles étroites qui nous réservent des églises, des chapelles, des monastères, des cloitres et qui nous plongent dans ce lieu religieux.. pour qui le cherche.

Nous voilà sur la côte espagnole , en Galice, où nous ferons des sauts de puce, vent portant et confortable et des mouillages plutôt sympatoches, quasiment seuls, Punta Rayas, Cap Finistère ( nous retrouvons le point final du Chemin de Saint Jacques où les pèlerins jetaient leurs chaussures de marches usées à l’eau, aujourd’hui ils les y abandonnent ou les brûlent, est ce mieux? ce n'est pas très esthétique quand même)

 

Eté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 milles

Eseada de barra, une plage de nudiste magnifique, le petit port de Cagnes juste en face de Vigo et mille fois plus confortable  où nous sommes restés 2 jours pour faire un aller retour pour la première communion de notre Paloma….

Au mouillage nous laissons l'annexe près de l'escalier de la mise à l'eau. Très pratique.Au mouillage nous laissons l'annexe près de l'escalier de la mise à l'eau. Très pratique.

Au mouillage nous laissons l'annexe près de l'escalier de la mise à l'eau. Très pratique.

Mourros endroit charmant plein de petites embarcations qui pêchaient de façon étonnante, en fait ils raclent les fonds sableux avec des sortes de grand râteaux pour pêcher des ormeaux, Baiona où nous avons mangé la meilleure paella.

Eté 2021        De Brest à la Corse 2500 milles
Eté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 milles

Au Portugal, c’est à Porto que nous laissons le bateau 3 jours à la marina pour aller dans les terres dans la vallée du Douro faire la tournée des caves. Le vignoble de la vallée du Haut Douro produit deux appellations d'origine, le Porto et le Douro. On y produit du vin depuis quelque deux mille ans et sa principale production, le vin de Porto, est célèbre dans le monde entier depuis le XVIIIe siècle.

Bien entendu nous faisons des kilomètres à pieds dans les ruelles montantes. Nous marchons sur les trace de Eiffel, qui a encore laissé son emprunte sur un pont. Nous entrons dans chaque église plus rococo ou magnifique et pleines de symboles différents de nos églises, dans les cloîtres, la fameuse librairie .... nous en avons plein les yeux. Les portugais sont adorables, serviable, heureux de nos donner des explications, de belles rencontres.Bien entendu nous faisons des kilomètres à pieds dans les ruelles montantes. Nous marchons sur les trace de Eiffel, qui a encore laissé son emprunte sur un pont. Nous entrons dans chaque église plus rococo ou magnifique et pleines de symboles différents de nos églises, dans les cloîtres, la fameuse librairie .... nous en avons plein les yeux. Les portugais sont adorables, serviable, heureux de nos donner des explications, de belles rencontres.Bien entendu nous faisons des kilomètres à pieds dans les ruelles montantes. Nous marchons sur les trace de Eiffel, qui a encore laissé son emprunte sur un pont. Nous entrons dans chaque église plus rococo ou magnifique et pleines de symboles différents de nos églises, dans les cloîtres, la fameuse librairie .... nous en avons plein les yeux. Les portugais sont adorables, serviable, heureux de nos donner des explications, de belles rencontres.

Bien entendu nous faisons des kilomètres à pieds dans les ruelles montantes. Nous marchons sur les trace de Eiffel, qui a encore laissé son emprunte sur un pont. Nous entrons dans chaque église plus rococo ou magnifique et pleines de symboles différents de nos églises, dans les cloîtres, la fameuse librairie .... nous en avons plein les yeux. Les portugais sont adorables, serviable, heureux de nos donner des explications, de belles rencontres.

Eté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 milles

Les quintas sont les exploitations viticoles mais c'est aussi la marque de fabrique, l'emblème d'une tradition viticole. Bref les domaines sont magnifiques, cette vallée sublime, l’exploitation des terres incroyable par des accès très pentus et accessible qu’à pied, vignobles escarpés, aménagés en terrasses. Le défoncement de la roche schisteuse se fait jusqu'à 1,30 mètre de profondeur pour permettre l'infiltration de l'eau et le développement du système racinaire. 

Eté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 milles

Nous nous régalons de la qualité de cette ville. Azulejos sur les maisons, les églises de Carmo et la Capela Das Almas, la fameuse gare de Sao Bento. Le bleu employé sur les carreaux de faïence vient au départ des azulejos hollandais. Eh oui, les azulejos ce sont bien exportés, mais c’est au Portugal que ces carreaux de faïence ont acquis leur lettre de noblesse.

représentation de la vie au Portugal, les chemins de fer et la vie à la campagne.représentation de la vie au Portugal, les chemins de fer et la vie à la campagne.
représentation de la vie au Portugal, les chemins de fer et la vie à la campagne.représentation de la vie au Portugal, les chemins de fer et la vie à la campagne.représentation de la vie au Portugal, les chemins de fer et la vie à la campagne.

représentation de la vie au Portugal, les chemins de fer et la vie à la campagne.

À Lisbonne nous nous mettons au mouillage à Cascaïs, le petit Monaco ou le petit St Trop comme ils disent. Station balnéaire des lisboetes.

Un train très pratique vous mène au centre de Lisbonne ensuite on se régale des trams. Le 28E passe dans des ruelles minuscules en rasant les immeubles, sur des pentes incroyables dans un capharnaüm de rails métalliques et en bringuebalant ses passagers. Nos amis qui y vivent nous avaient donné de bonnes adresses alors nous avons été très gâtés. Très bon stop.

Musées d'art moderne, musées, palais église, cathédrale, shopping, restaurants, pain et très belles ballades.


 

Eté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 milles

Nous poursuivons notre descente mais les mouillages confortables ne sont pas fréquents alors nous faisons de grandes tirées : Sines, Cap St Vincent, Enseada de Sagres, Estepona, Tarifa et Gibraltar. Les attaques d’orques nous ont mis sur nos gardes mais ni orques, ni pêche à la traîne.

Eté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 milles

Le passage de Tarifa c’est important, c’est l’entrée en MEDITERRANNEE.

Tarifa est une ville fortifiée, dans la province de Cadix, en Andalousie. C'est là que se trouve le point le plus méridional de l'Europe continentale Cette pointe est parfois appelée “la pointe de l'Europe“

Le passage de Gibraltar: vents, courants, marées, cargos, pêcheurs, bouées...et sur Tarifa les orques! cela nous renvoient dans les calculs et  même aguerri on peut se tromper un peu et arriver trop tôt ou trop tard ce qui rend la mer désagréable ou le courant contre. BOUUUU
 

Fuengirolas, Notril pour aller visiter l’Alhambra où nous n’avons pas eu le bonheur de pouvoir y aller car il y avait un paquebot qui avait réservé pour ses clients… hummm dommage, Cabo Gota très mini on super mouillage, pointe d’Asohia adorable aussi et Cala Cerrada avec seulement 3 bouées pour y rester. Un stop à Puerto de Torrevieja pour faire un ravitaillement, coiffeur et tutiquanti….

Nous utilisons une application Navily qui est très intéressante sur les mouillages, les abris et les diverses conditions d’ancrage. De très bons conseils.

Nous nous sommes fait contrôler par les douanes alors que nous étions seuls dans un mouillage adorable.

Eté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 milles
Eté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 milles

Alors nous partons pour les Baléares.

Formentera , Ensenada de Tramontana et son charme de luxe, des eaux cristallines, des plages magnifiques. Espalmadore, à Baia de Alga, un Souvenirs d’enfance de Didier de cette île privée avec une seule maison, rassurez vous assez grande. Nous y retrouvons des amis et c’est un grand grand bonheur.

Eté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 milles
Eté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 milles

Partant pour Palma dans des conditions plutôt favorable, nous nous faisons prendre dans un bel orage, le ciel s’assombri comme à la tombée de la nuit, des éclairs qui fendent la mer, un boucan du diable et la formation d’une trombe qui se dirige vers nous à bonne allure. Nous roulons le génois, mettons le moteur en marche pour tenter de s’échapper un peu quand un orage blanc nous tombe dessus, la mer s’aplatie, blanchie, la pluie tombe à verse à l’horizontale. Nous sommes en cirés et 

Pas trop rassurés. Nous avons fait une belle moyenne mais nous nous serions bien passé de ce sale quart d’heure.

Prenant une bouée à Puerto de  Andratx, c’est un grand luxe. Encore un endroit où Didier est venu plusieurs fois avec sa famille lorsqu’il était enfant. Tout à bien changé mais les souvenirs reviennent quand on y est.

On toc

à la coque du bateau et c’est Océane Respect, un couple merveilleux  rencontrés à Cuba, qui arrivent d’une traversée de l’Atlantique Nord et des Ascores.

Tellement de souvenirs partagés au Guatemala, à Cuba.. nous sommes très heureux, c’est un couple merveilleux, lui plus fort que Mc Gaver et elle interprète en langue des signes, lui c’est Kim en Antarctique. Quel culot, quelle envie d’aventure, d’extrême, rien ne lui fait peur, nous les adorons, on peut tout leur demander, tout partager.

La météo capricieuse  et les orages nous font hésiter sur la prochaine route et destination’ c’est un peu compliqué cette année.


Nous allons rater une belle fête à Cadaques, avec des amis que l’on aime trop mais les risques d’arriver trop tard en Corse nous remettent sur la route du voyage plutôt que des bons coups entre amis. Tant pis nous ferons cela à deux. Et reprenons la route de la Sardaigne.


En arrivant aux Baléares c’est Sophie, Stéphanie que nous appelons pour les retrouver. Didier nous emmène dans les criques, plages et mouillages qui évoquent tant de souvenirs de son enfance avec ses parents. Espalmadore fut un très beaux moments.


 

Départ pour la Sardaigne avec des vents portants mais très vite nous  sommes entourés d’orages, foudre qui tombe dans l’eau, une trombe qui s’est formé très vite juste derrière nous et un brouillard humide nous a envahi. Après quelques manœuvres rapides pour essayer d’éviter tout cela et avec nos 7 noeuds de moyenne nous sommes heureux d’ arriver dans un port à Castelsardo, rassurant comme quand on arrive sur la terre ferme ou à la maison. Il fait nuit nous nous mettons au quai essence pour sombrer dans un grand sommeil réparateur. Village perché, entouré de rempart, les maisons sont colorés dans les ocres et roses, de minuscules barques de pêcheurs aux filets rouges vifs attendent sur les quais. Nous nous régalons dans des auberges de plats traditionnels, de poisson, de fritures, de fruits de mer. Ohlalal comme c’est bon de manger différemment, de se mettre les pieds sous la table, de se laisser faire et de se faire étonner par de grands et petits plaisirs.


 

Eté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 millesEté 2021        De Brest à la Corse 2500 milles

Nous resterons dans le Nord de la Sardaigne,  des amis  d’Antibes adorables nous donnent leurs bons plans, leurs bons coins, nous partageons comme en famille déjeuners et dîners chez eux dans un endroit sublime. Nous sommes comme chez nous. Et puis nous allons dans ces nombreux mouillages paradisiaques d’eaux émeraudes, turquoises, ces sables clairs que les sardes appellent les piscines. Très chanceux nous sommes car c’est fin septembre et pour ceux qui connaissent  Budelli nous étions 5 bateaux.

Le temps passe et nous devons être début octobre en Corse pour y laisser Sea lance, le désarmer et rentrer un peu à terre. Il n’y a pas que la mer.

Nous y arrivons accueillis par un orage incroyable qui dura plusieurs heures d'affilées et qui restait sur place, ce fut assez impressionnant. Nos amis d'Antibes qui ont un appartement près de Taverna, viennent nous y retrouver.

Désarmer le bateau, trouver les professionnels pour la maintenance du moteur et des voiles. Bref un vrai moment avant de laisser le bateau quelques mois.

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2020 3 01 /01 /janvier /2020 10:48

Ne soyons pas frileux pour 2020.

Gardons le sourire. Continuons de faire des projets

Bonne Année  Particulière

Sur notre Ile qui nous ressource. Vent , pluie, ballades sur la plage les pieds dans l'eau, des soirées dans le chai en famille avec des amis. Comme c'est bon.

Une année bien chargée, à terre dans notre île. travaux de maison ... HUM ... ça change du bateau! mais il fallait le faire.

 

Bonne Année  ParticulièreBonne Année  Particulière

Nous profitons pleinement de notre île, peu de monde, des restrictions que nous ne ressentons pas, isolés dans notre maison et la nature. Un peu seuls au monde, quel luxe!

Bonne Année  ParticulièreBonne Année  ParticulièreBonne Année  Particulière

Mais au printemps nous pouvons reprendre le bateau qui est encore à Arzal.

Une virée en Bretagne, retrouver les copains, les enfants. La météo n'est pas terrible, nous faisons marcher le chauffage pour sécher bateau et serviettes: il ne fait que 9° à Brest, BOUUUU

Les îles Anglos Normandes ne sont pas accessibles alors  après mille discutions nous déciderons de descendre en Méditerranée, bien entendu en passant par Ré.

Nous retrouvons nos enfants. Bonheur Bonheur. Même avec le mauvais temps. Nous n'aurons qu'une journée de soleil aux Glénan et un chauffage formidable pour notre confort.Nous retrouvons nos enfants. Bonheur Bonheur. Même avec le mauvais temps. Nous n'aurons qu'une journée de soleil aux Glénan et un chauffage formidable pour notre confort.
Nous retrouvons nos enfants. Bonheur Bonheur. Même avec le mauvais temps. Nous n'aurons qu'une journée de soleil aux Glénan et un chauffage formidable pour notre confort.Nous retrouvons nos enfants. Bonheur Bonheur. Même avec le mauvais temps. Nous n'aurons qu'une journée de soleil aux Glénan et un chauffage formidable pour notre confort.

Nous retrouvons nos enfants. Bonheur Bonheur. Même avec le mauvais temps. Nous n'aurons qu'une journée de soleil aux Glénan et un chauffage formidable pour notre confort.

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2019 5 13 /09 /septembre /2019 17:02

Il voulait remonter en Ecosse, en Irlande, Aux iles Scilly ....  nous nous sommes arrêtés en Bretagne Nord, faute de mauvais temps, pluies et froid.. faute de temps car nous avons fait de petites navigations en retrouvant  les copains. Ce sera pour 2020.

 Le bateau est au sec à Arzal, sur la Vilaine pour l'hiver et des travaux.

 

Le port d'Ars à l'Ile de Ré au ponton visiteur... HUM ... ça fait tout drôle.

Le bateau n'était jamais venu en Charente Maritime. Acheté aux Antilles il était passé directement en Méditerranée pour se préparer à ce voyage. Après 15 ans en circumnavigation autour du monde, le voici en France pour continuer le voyage dans d'autres contrées.

 

A peine arrivé à La Rochelle le bateau embarque à Ars la famille arrivant d'Oslo. Tout juste à bord, nous n'allons pas bien loin, juste dans le fier d'Ars. 

Au petit matin c'est la surprise, nous sommes au sec.

 

Sur le banc de sable à la sortie du port d'Ars, à la croisée des deux chenaux. Le bateau est bien posé à plat, personne ne s'est aperçu que nous nous posions pendant la nuit. C'est l'excitation de descendre du bateau par l'échelle arrière et en pyjama.Sur le banc de sable à la sortie du port d'Ars, à la croisée des deux chenaux. Le bateau est bien posé à plat, personne ne s'est aperçu que nous nous posions pendant la nuit. C'est l'excitation de descendre du bateau par l'échelle arrière et en pyjama.
Sur le banc de sable à la sortie du port d'Ars, à la croisée des deux chenaux. Le bateau est bien posé à plat, personne ne s'est aperçu que nous nous posions pendant la nuit. C'est l'excitation de descendre du bateau par l'échelle arrière et en pyjama.Sur le banc de sable à la sortie du port d'Ars, à la croisée des deux chenaux. Le bateau est bien posé à plat, personne ne s'est aperçu que nous nous posions pendant la nuit. C'est l'excitation de descendre du bateau par l'échelle arrière et en pyjama.

Sur le banc de sable à la sortie du port d'Ars, à la croisée des deux chenaux. Le bateau est bien posé à plat, personne ne s'est aperçu que nous nous posions pendant la nuit. C'est l'excitation de descendre du bateau par l'échelle arrière et en pyjama.

Nous allons faire de petites navigations pour amariner  nos matelots, remonter vers le Golfe du Morbihan, nous arrêter chez les copains de bord de mer que nous retrouvons avec beaucoup de plaisir. Retrouvailles depuis notre départ c'est bien bon. Mais avant il faut pêcher pour la route: palourdes sur le banc, bars en mer. 

Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.

Le Croisic, La Baulle, Noirmoutier , Hoedic,  Belle Ile, Groix,  l'Ile d'Yeux, le Golfe du Morbihan,  les Glénans,  Benodet, remonter jusqu'à Nantes, Ile de Sein, L'Aber Vrac'h, Camaret.... tous ces noms qui raisonnent avec bonheur, frisson, vent, pluie, brouillard... et retrouvailles chaque soir de vrais-bons copains pas revus depuis longtemps. Nous ne sommes pas remontés suffisamment haut pour revoir tous les amis mais nous comptons bien au printemps prochain continuer la tournée de "popotes"

Bon c'est un voyage différents de nos années d'errances, sauvages, en huis clos, de belles découvertes, d'étrangeté, d'insolite, de rencontres que nous avons gardées ou perdues, d'éphémère et de solide, de contrastes, il n'y a pas assez de mots pour exprimer ces 15 ans de vie à bord et autour du monde. La terre est trop stable pour Didier, et si solide pour Chantal mais les deux nous les adorons.

Le voyage en mer continue, les mers du Nord, l'Atlantique, la Méditerranée n'ont pas fini de nous surprendre, de nous donner, de nous apporter leur lot de belles découvertes. Nous avons hâte de repartir.

Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Un été en Atlantique, famille, retrouvailles à terre comme en mer.
Passage de l'écluse à Arzal. Nous rentrons au chantier pour quelques travaux et un hivernage.Passage de l'écluse à Arzal. Nous rentrons au chantier pour quelques travaux et un hivernage.

Passage de l'écluse à Arzal. Nous rentrons au chantier pour quelques travaux et un hivernage.

Partager cet article
Repost0
13 juin 2019 4 13 /06 /juin /2019 17:26

Une fenêtre météo vraiment bonne, Didier ne peut plus attendre. On sait bien qu'en général ce n'est pas la traversée la plus confortable entre la navigation au près et le Golfe de Gascogne mais ils ont été formidables. 

 

Un équipage  super rencontré aux Acores. Violaine prof de cuisine dans un restaurant  très haut de gamme, a découvert la cuisine en mer, les pêches de poissons extra frais, la complexité des espaces réduits, de la gite du bateau et de la cuisinière sur cardan..... les garçons ne se sont pas plaints de cette cuisine variée et gastronomique.

Pierre, super actif, prêt à tout, manoeuvres, pêche, jeux, quarts.... était comme un poisson dans l'eau.

Une équipe à trois de rêve, joyeux, joueurs, sérieux, bavards, expressifs, faciles à vivre, aimant les discussions animées et attentifs aux autres. Un grand partage.

Ils sont arrivés à La Rochelle un soir très en forme après une traversée rapide.

 

Pierre et Violaine et leur premier Thon / Horta / Chez Peter, l'incontournablePierre et Violaine et leur premier Thon / Horta / Chez Peter, l'incontournablePierre et Violaine et leur premier Thon / Horta / Chez Peter, l'incontournable

Pierre et Violaine et leur premier Thon / Horta / Chez Peter, l'incontournable

A peine arrivé que Sea Lance part à Ars. Ben, nous accompagne. C'est un moment intime qui nous rapproche des années 70 où nous venions avec le Cognac chaque week end. l'arrivée dans le fier, les odeurs de sable chaud,  les pins, les lumières magnifiques de mer, de sable, de terre, de beiges, nous enchantent. le bateau nous semble un peu gros pour entrer pas les portes du port à flot, nous sommes au quai des visiteurs.... amusant! espérons avoir un jour une place à l'année: qui sait?

Partager cet article
Repost0
26 mai 2019 7 26 /05 /mai /2019 13:15

Traversée à trois.

Rapide, ventée, mouvementée, mais super.

 

 

 

Cuisiniers, marins, joueurs: chouette équipe.

 

Michel nous a routé, c'est bien confortable.

 

Les Bermudes un stop pour tous les trois qu'ils n'avaient jamais fait.

il ne les a pas laissé sur place,,,, HUUMMMM

Bien arrivé aux Açores. Pas plus creuvés que cela.

Déjà ils partent sur Pico marcher.

 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2019 2 16 /04 /avril /2019 16:31

Préparation du bateau pour la traversée Atlantique Nord

De Caroline du Nord nous nous dirigeons vers la Caroline du Sud à Charleston. La météo étant très mauvaise nous allons emprunter les waterway et leurs décors superbes.

 

Stops quotidiens au mouillage ou sur des quais. C'est très amusant d'utiliser cette navigation atypique pour nous. Essentiellement au moteur, nous sommes très abrités de la tempête à l'extérieur, nous naviguons au gré des ouverture de ponts: horaires, ouvertures, toutes sortes de ponts, quelques écluses, VHF, attente, croisement de convois, quelques bateaux au mouillages c'est une descente tranquille, lente car la vitesse est limitée et sans cesse rappelée "No Wake"   les courants sont importants et dues aux marées qui pénètrent et sortent par les passes. Attention certains ponts fixes sont à 65 pieds de haut, tous les bateaux ne peuvent emprunter les waterway il faut vérifier avant de se lancer par cette voie.

 

Caroline du Nord à Caroline du Sud par les Waterway
Caroline du Nord à Caroline du Sud par les Waterway
Caroline du Nord à Caroline du Sud par les Waterway
Caroline du Nord à Caroline du Sud par les Waterway
Caroline du Nord à Caroline du Sud par les Waterway
Caroline du Nord à Caroline du Sud par les Waterway
Caroline du Nord à Caroline du Sud par les Waterway
Caroline du Nord à Caroline du Sud par les Waterway
Caroline du Nord à Caroline du Sud par les Waterway
Caroline du Nord à Caroline du Sud par les Waterway

Villages rencontrés et leurs halles de poissons, crevettes et crustacés. Petits bistros, ravitaillement précaire, peu de rencontres mais en même temps nous n'en avons pas pris le temps.

 

Devant chaque maison toujours deux sièges pour assister à un coucher de soleil et le drapeau américain représentant leur patriotisme

 

Attendus et accueillis par Caroline et Patcho, la préparation du bateau et l'avitaillement est un jeu d'enfant.

Reçus au Yacht Club, voiture prêtée, maison de rêve, famille formidable, adresses exceptionnelles, temps divin, nous avons été très très gâtés.

 

Si nous devions vivre aux Etats unis nous avons posé notre dévolu sur cette ville charmante, c'est là que nous aimerions vivre. La mer n'est pas loin, les Yacht Clubs et leurs régates sont accueillants, la culture est là, les commerces formidables. Tout est parfait et  les amis tellement adorables.

 

Charleston en Caroline du Sud est une ville à taille humaine, le luxe des belles années est bien présent, les hôtels particuliers superbes, la vie y est douce et calme, on y trouve tout: Universités, commerces, culture, santé, Opéras... et très belles rencontres d'américains curieux. Ensuite nous avons été très gâtés  par Caroline et Patcho, présentés aux amis de nos amis de façon adorable. Nous étions en famille et triste d'en partir. Charleston en Caroline du Sud est une ville à taille humaine, le luxe des belles années est bien présent, les hôtels particuliers superbes, la vie y est douce et calme, on y trouve tout: Universités, commerces, culture, santé, Opéras... et très belles rencontres d'américains curieux. Ensuite nous avons été très gâtés  par Caroline et Patcho, présentés aux amis de nos amis de façon adorable. Nous étions en famille et triste d'en partir. Charleston en Caroline du Sud est une ville à taille humaine, le luxe des belles années est bien présent, les hôtels particuliers superbes, la vie y est douce et calme, on y trouve tout: Universités, commerces, culture, santé, Opéras... et très belles rencontres d'américains curieux. Ensuite nous avons été très gâtés  par Caroline et Patcho, présentés aux amis de nos amis de façon adorable. Nous étions en famille et triste d'en partir.

Charleston en Caroline du Sud est une ville à taille humaine, le luxe des belles années est bien présent, les hôtels particuliers superbes, la vie y est douce et calme, on y trouve tout: Universités, commerces, culture, santé, Opéras... et très belles rencontres d'américains curieux. Ensuite nous avons été très gâtés par Caroline et Patcho, présentés aux amis de nos amis de façon adorable. Nous étions en famille et triste d'en partir.

Fin prêts, Hervé", Didier et Laurent vont larguer les amarres pour une traversée Atlantique Nord Bermudes Açore La Rochelle

 

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2018 3 19 /09 /septembre /2018 06:46

Bien entendu des dégâts importants , une montée des eaux de plusieurs mètres, toujours énormément de pluie,

Aucun bateau endommagé. Sea lance  est sur son  ber dans la marina effectivement protégée des cyclones..

La Marina de Minnescott a été creusée dans les terres pour être protégée de tempêtes tropicales. A une 20 aine de miles de la côte sur la rivière Neuse qui passe à New Bern.La Marina de Minnescott a été creusée dans les terres pour être protégée de tempêtes tropicales. A une 20 aine de miles de la côte sur la rivière Neuse qui passe à New Bern.

La Marina de Minnescott a été creusée dans les terres pour être protégée de tempêtes tropicales. A une 20 aine de miles de la côte sur la rivière Neuse qui passe à New Bern.

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2018 4 13 /09 /septembre /2018 21:11

Le bateau est au sec en Caroline du Nord à Minesott Beach dans une marina réputée pour être un trou à cyclone. Nous laissons le bateau au sec, hors de l'eau. Il y a plus de 30 ans qu'ils n'ont pas eu de tempêtes tropicales ou phénomènes météo importants. Nous étions confiant lorsque la formation de Florence ainsi que deux autres formations cycloniques soient annoncés en provenance d'Afrique vers les Etats Unis.

Avant la tempête, dans ce trou à cyclone, Sea Lance ne s'attend pas aux jours suivants. Le bateau a été débâché, il n'y a plus rien à faire

Arrivée du cyclone Florence sur la côte américaine, nous suivons attentivement les informations.

Arrivée du cyclone Florence sur la côte américaine, nous suivons attentivement les informations.

Aujourd'hui nous sommes inquiet pour la population de la Caroline du Nord et du Sud, les dégâts phénoménaux... et Sea Lance....

A Minesott  le bateau est dedans, plus de communication, pas de nouvelles.  

Rentrés en France, nous sommes un peu anxieux.

Les informations des médias américains sont assez alarmantes.Les informations des médias américains sont assez alarmantes.

Les informations des médias américains sont assez alarmantes.

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2018 5 13 /07 /juillet /2018 23:28

15 juin/ 15 juillet 2018

Nous retrouvons Didier à New York avec Casimir et Basile. Il est au mouillage sur la rivière Hudson près de la 79 ème rue à la Marina Boat Bassin, au mouillage. C'est très pratique, près du métro et central.

Par contre il y a un courant important qu'il faut contrer avec l'annexe en fonction des marées. Nos deux moussaillons vont partager un mois, pas le temps de s'apitoyer sur le décalage horaire

Musées / Yacht Club / Comédies musicales / NYYC / club de Harvard .....Musées / Yacht Club / Comédies musicales / NYYC / club de Harvard .....

Musées / Yacht Club / Comédies musicales / NYYC / club de Harvard .....

Nous faisons des kilomètres à pied, arpentons les musées, avons des rendez-vous dans des lieux prestigieux comme au Club de Harvard et sa somptueuse bibliothèque, le Yacht Club de New York, dans la salle des maquettes et les vitrines des coupes et puis nous avons été invité à déjeuner sur place. Nous avons eu énormément de chance, ce sont des institutions...

Glaner la tête en l'air jusqu'aux sommets de ces immeubles anciens et récents tous plus fameux, magiques, somptueux, d'un génie architectural, d'une image.

One World Trade CenterOne World Trade CenterOne World Trade Center

One World Trade Center

Le mémorial des deux Tours Jumelles est très impressionnant et la réalisation est une excellence, on reste là sans un mot, face à ce gouffre où l'eau y coule sur les parois noires. Nous avons le coeur serré.

Bon, notre restaurant préféré sera Chake chake, très très bons hamburgers. Les enfants ont été étonné par la liberté, la sécurité, le monde, le calme des gens : no stress, ce métro vieillot et terriblement bruyant, la gentillesse des gens qui s'excusent tout le temps même si ils ne vous ont pas bousculé, Time square et ses excès de bruit et d'extravagance, les musées, une comédie musicale.... Quel tourbillon.

Du haut de l'Empire State Building, Casimir et Basile refont la visite vue d'en haut

Du haut de l'Empire State Building, Casimir et Basile refont la visite vue d'en haut

Nous repartons avec la complexité des marées et des courants, il faut prendre le courant descendant pour quitter l'Hudson et le courant montant pour reprendre l'East River et longer Long Island. Le temps de refaire quelques photos de la Statue de la Liberté et de trainer sous les ponts de Brooklyn et de Manhattan.

 

Nous quittons New YorkNous quittons New York

Nous quittons New York

Après de courtes navigations pour que l'équipage s'amarine nous nous régalerons de petits mouillages, Casimir a sorti ses lignes et nous avons hâte de pouvoir nous baigner dans des eaux propres. Il faut toujours calculer nos départs avec les marées et les courants. La brume aussi nous joue des tours et peut nous bloquer une bonne partie de la matinée. 

Il faut participer à la navigation, les manoeuvres, la cuisine et même l'école tous les jours.Il faut participer à la navigation, les manoeuvres, la cuisine et même l'école tous les jours.
Il faut participer à la navigation, les manoeuvres, la cuisine et même l'école tous les jours.Il faut participer à la navigation, les manoeuvres, la cuisine et même l'école tous les jours.

Il faut participer à la navigation, les manoeuvres, la cuisine et même l'école tous les jours.


L'arrivée à Newport est un moment exceptionnel. D'abord cette baie est pleine de voilier, ça navigue par là ; vieux gréements locaux, yoles, 6,8 ou 12 mètres jauge internationale. Régates ou agrément au milieu de supers maxis, Wallis, etc. Avec la réputation de Newport, l'origine de la Coupe de l'America, les arrivées de grandes courses, les premiers colons ont encore leur place. Nous avons cette chance encore d'être accueilli au YCNY qui a été l'ancienne maison de famille de N.B. Nous sommes reçus comme chez nous et les enfants ravis. Nous allons faire le tour des « mansions » ou manoirs qui ont été et sont encore pour beaucoup propriété de riches fortunes américaines. Construits au XIX ème siècle par les plus riches américains. Un salon de 15 mètres de hauteur de plafond, 20 chambres et 20 salles de bain avec au choix de l'eau douce ou de l'eau de mer à mettre dans les baignoires. Quand aux réceptions qui y ont été données à l'époque, il est facile d'imaginer ce faste incroyable.

Newport sur les bouts de YC, Sea Lance est petit mais nous trouvons qu'il passe dans ce décor de perfection.
Newport sur les bouts de YC, Sea Lance est petit mais nous trouvons qu'il passe dans ce décor de perfection.Newport sur les bouts de YC, Sea Lance est petit mais nous trouvons qu'il passe dans ce décor de perfection.

Newport sur les bouts de YC, Sea Lance est petit mais nous trouvons qu'il passe dans ce décor de perfection.

Bien entendu avec nos petits enfants jouant au Tennis un passage à l'International Hall of Fame où ont été joué les premiers Open de tennis s'imposait. Le cours central en green comme il se doit est un peu vieillot mais le club très actif.

 

Vers Cap Code

Nantucket, c'est le plus grand centre de baleiniers du monde jusqu'en 1850. Les colons qui s'y sont installés ont commencé par essayer d'élever des moutons, puis ils se sont lancés dans la pêche à la morue pour terminer par les baleines ce qui leur a rapporté beaucoup plus d'argent. Ils sont même allés jusque dans le Pacifique pour en chercher. 

 

Nantucket est ravissant. Haut lieu de villégiature. Toutes les grandes familles  y venaient en été, présidents et personnalités. Fief de la famille Kennedy.. etc.
Nantucket est ravissant. Haut lieu de villégiature. Toutes les grandes familles  y venaient en été, présidents et personnalités. Fief de la famille Kennedy.. etc.
Nantucket est ravissant. Haut lieu de villégiature. Toutes les grandes familles  y venaient en été, présidents et personnalités. Fief de la famille Kennedy.. etc.
Nantucket est ravissant. Haut lieu de villégiature. Toutes les grandes familles  y venaient en été, présidents et personnalités. Fief de la famille Kennedy.. etc.
Nantucket est ravissant. Haut lieu de villégiature. Toutes les grandes familles  y venaient en été, présidents et personnalités. Fief de la famille Kennedy.. etc.
Nantucket est ravissant. Haut lieu de villégiature. Toutes les grandes familles  y venaient en été, présidents et personnalités. Fief de la famille Kennedy.. etc.

Nantucket est ravissant. Haut lieu de villégiature. Toutes les grandes familles y venaient en été, présidents et personnalités. Fief de la famille Kennedy.. etc.

Ici la météo complique bien la vie à bord. Ils a toujours beaucoup de courant, du vent et du brouillard maintenant, des casiers à homards partout c'est fou. Et sur les cartes on aperçois des épaves un peu partout.

Enfin nous nous baignons, pouvons nettoyer un peu la coque très sale après le passage à New York. Nous pêchons notre premier bar de 2 kg, cela fait du bien. Nous commençons à manger nos premiers homards. A Cutty Hunk un petit pêcheur passe sur les bateaux et en propose à 9$ l'unité... pourquoi s'en priver !!

Première pêche de Casimir. Nous sommes tous très excités.Première pêche de Casimir. Nous sommes tous très excités.

Première pêche de Casimir. Nous sommes tous très excités.

Nous nous régalons dans l'archipel Elisabeth, Marta's Vineyard et Nantucket. Toutes ces îles sont belles, les propriétés ravissantes en bois recouvertes de bardeaux, les vacanciers nombreux, les touristes également, les restaurants où l'on mange très bien, l'eau est belle et plus chaude : les premiers effets du Gulf Stream. On retrouve toute cette richesse des grandes familles comme les Kennedy, on retrouve les ambiances que de nombreux écrivains ont bien décrites, des peintres qui sont venus s'inspirer des couleurs comme Hopper et des cinéastes qui y ont tourné des films.

Au milieu de la nuit les cornes de brume se mettent en marche, un brouillard dense est tombé ( sans AIS et, ou radars pas question de partir il faut attendre).

Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA

De Cap code àProvincetown. Nous arrivons la semaine de la « Bear Gay » (gay style camionneur) je dois avouer que nos petits fils ne comprenaient même pas ce qu'ils voyaient, tout y est permis, voir plus, ils provoquent, ils jouent, ils s’exhibent. Pour Casimir et Basile ce n'était pas du déguisement drôle. Des drapeaux arc en ciel partout et même sur les édifices religieux. La tolérance ne va pas toujours avec ce que l'on voit... pas facile de grandir.

Mais Cap Code est un endroit ravissant, les dunes, les phares, les plages, le sable, les maisons en bardeaux, les galeries d'art, les ciels changeants de couleur et de texture, les couleurs sont celles de Hopper. Le paysage est sauvage, les dunes sont belles, le plages sur des kilomètres, les forêts de pins, les sentiers piétons et pistes cyclables donnent envie de ballades.

Cape Code
Cape Code
Cape Code
Cape Code
Cape Code
Cape Code
Cape Code
Cape Code
Cape Code

Cape Code

En arrivant sur la grande plage du nord, les sauveteurs avaient dressé le drapeau noir avec un requin blanc, baignade déconseillée . En fait les otaries étaient près de la plage et les requins viennent se nourrir des otaries. Pas de bain mais un spectacle d'otaries. 

 

Le lendemain nous embarquons sur un bateau de touristes vers le Stellwagen Bank, un important sanctuaire de baleines à bosse ou jubartes. Dans notre voyage nous en avons côtoyé plusieurs fois et de très près mais avec Casimir et Basile ce n'était pas possible de ne pas leur donner ce spectacle. D'ailleurs, avant d'arriver à Boston nous en avons vu une isolée qui est sortie deux fois juste à côté du bateau, sans autre touristes que nous. Ils n'en revenaient pas, c'est le bruit de son souffle qui nous a averti de sa présence.

 

 

Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA
Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA
Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA

Et puis cette coupe du monde de foot nous faisait chercher les écrans de télévision dans les bars pour essayer de suivre la demie finale que nous avons vue et la finale que nous avons raté (erreur d'horaire avec le décalage horaire.. BOUUU)

 

Nous arrivons à Boston entre vent et pluie, l'eau s'est bien rafraichie. Nous prenons une bouée au Waterboat Marina en plein centre de la ville et tout près de l'aéroport où les rotations d'avions n'arrêtent pas, c'est incroyable. Boston est une petite ville après New York.

 

Arriver à Boston au milieu d'un super trafic; au ras des pistes d'aterrissage, près des moles des supertankers,  entouré des navettes de la ville, sous le soleil, mais la pluie nous rattrape....  Didier avait réservé une bouée à la Marina Waterfront en plein centre ville.Arriver à Boston au milieu d'un super trafic; au ras des pistes d'aterrissage, près des moles des supertankers,  entouré des navettes de la ville, sous le soleil, mais la pluie nous rattrape....  Didier avait réservé une bouée à la Marina Waterfront en plein centre ville.

Arriver à Boston au milieu d'un super trafic; au ras des pistes d'aterrissage, près des moles des supertankers, entouré des navettes de la ville, sous le soleil, mais la pluie nous rattrape.... Didier avait réservé une bouée à la Marina Waterfront en plein centre ville.

Nous en faisons le tour, nous nous régalons de Lobster roll (sandwiches de homard, que nous dégusterons chaque jour.... Hummmm).

Mais surtout nous avons assisté à un match de Baseball avec la fameuse équipe des Red Sox au stade de Fenway. Casimir avait bien compris les règles du jeu ce qui nous a permis d'y assister avec interêt. Ils sont maintenant « Fan »

 

 

 

 

 

Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA
Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA
Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA

Après avoir laissé nos petits-fils reprendre un avion pour Paris nous repartons tous les deux pour continuer ce voyage. Départ vers le Maine qui semble être un autre paysage.

 

 

Notre arrivée dans le Maine est un régal, nous nous retrouvons tous les deux à bord, avons quitté Boston après pluies et brouillards. Très vite un grand coup de cœur avec les iles Shoal sur Star Island, à terre un esprit Galapagos avec beaucoup d'oiseaux qui nichaient et nous attaquaient, sur la grève des maisons de pêcheurs rouges ou grises, quelques bateaux de pêcheurs venant se reposer entre deux coups de pêche, un esprit breton.

les Iles Shoal , star Islandles Iles Shoal , star Island
les Iles Shoal , star Islandles Iles Shoal , star Island

les Iles Shoal , star Island

Le seul bémol, peu de bouées et appartenant au YCP avec le risque de se faire déloger et puis un batiment impressionnant et trop laid servant de centre de réunion. Comment ont ils pu construite ce batiment dans un endroit si privilégié !!!!! une chapelle, quelques petites maisons et une artiste qui vit l'hiver, 6 mois, seule sur cette ile où elle peint. Il semblerait que l'hiver y soit assez rude.

Nous y rencontrons des américains qui vont nous faire découvrir de beaux endroits du Maine qu'ils connaissent bien et les suivrons quelques jours.

 

Bouées et phares somment dans le brouillardBouées et phares somment dans le brouillard
Bouées et phares somment dans le brouillardBouées et phares somment dans le brouillard

Bouées et phares somment dans le brouillard

Quelques règles essentielles dans cette région : d'abord il faut faire du gymkhana entre les bouées des casiers à homards, c'est phénoménal comme il y en a, partout les unes contre les autres. Comment ne nous en sommes pas pris dans les safrans plus souvent. Une petite marche arrière au moteur pour les dégager et l'envie terrible de voir ce qu'il y avait au bout. Bon nos cannes aussi ont essayé d' attraper du poisson sans succes. Deux leurres perdus retenus pas des casiers.... L'autre ennuie est le brouillard qui se lève si vite et réduit la visibilité à quelques mètres, alors nous mettons les instrument en marche pour détecter les bateaux de ligne et les pêcheurs qui tournent en rond, nous actionnons la corne de brume, etc.... mais le brouillard n'est sur aucune carte météo, il n'est pas prévisible, simplement fréquent et particulièrement au petit matin. Le soleil ne suffit pas à le dissiper. Grace à quoi nous sommes allés souvent à terre, marcher, visiter, manger des homards quoi....

 

Trop de brouillard, tu restes à terre et manges des homards... ben oui....Trop de brouillard, tu restes à terre et manges des homards... ben oui....
Trop de brouillard, tu restes à terre et manges des homards... ben oui....

Trop de brouillard, tu restes à terre et manges des homards... ben oui....

Nous naviguons par petites étapes, le Maine c'est comme une région de fjords et d'iles où nous remontons profondément dans les rivières et découvrons des abris formidables, des décors superbes au milieu de forêts de grands pins, peu d'habitations mais partout et de grandes propriétés cachées dans les recoins, sous les arbres, toujours un ponton qui descend vers l'eau et qui accueille toutes sortes de bateaux, des petits villages colorés avec leurs touristes. Nous pensons sans cesse au Canada et imaginons l'automne ici, ce doit être somptueux. Nous pensons aussi à l'hiver et le climat doit y être rude, froid et neigeux.

Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA
Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA
Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA
Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA

Le temps nous est trop court, nous avons une date de retour, la période cyclonique qui nous rappelle à l'ordre, le rendez vous avec la marina où nous laisserons le bateau, la date de nos billets d'avion et celle du Grand pavois de La Rochelle …..

Nous avons rencontré des gens chaleureux, accueillants, serviables, qui sont content de vous accueillir avec deux mots de français, qui veulent partager, encourager la France pour la coupe du monde de foot.... vous aider dans vos recherches et trouver une solution pour vous.

Nous avons traversé des lieux mythique, chargé d'histoire, c'est amusant c'est toujours le premier, le plus vieux, le plus fameux, le plus ancien, le plus ….. alors que cette histoire de l’Amérique est quand même assez récente.

Les maisons sont grandes ouvertes sur la rue, sans barrière et même si on le sait c'est toujours étonnant. Les jardins sont sur la rue, les voitures garées sur le côté. Ils ont tous la fierté de leur nationalité et un drapeau américain devant chaque porte. Bon nombre d'endroit et même sur des bateaux, aux Yachts Clubs, etc... il y a le levé du drapeau avec le coup de canon. Quel patriotisme !

 

Au point de vue navigation, les cartes et guides sont très bien documenté et précis mais il faut une sacrée bibliothèque et étudier chaque navigation. Le balisage américain est vert à bâbord, mais cela on le savait. Et puis il y a deux obstacles un peu stressant ; le brouillard et les casiers à homards et crabes, c'est incroyable et rien n'arrête les pêcheurs, il y en a partout... des champs de mines.

 

 

Recette de la « Clam Chowder »ou le velouté de clams. Spécialité de Soupe traditionnelle de la Nouvelle-Angleterre et particulièrement du Maine à l'époque coloniale. On en trouve dans tous les restaurant, plus ou moins raffinée avec toutes les variantes et particulièrement au homard.
Faire revenir du bacon ajouter un oignon émincé que l'on fait dorer, ajouter pommes de terre cuites en petits morceaux et le jus des clams, l'ail et une cuillère de farine. Couvrir et faire bouillir pendant 5à6mn. Ajouter les clams cuites et la crème fraiche, saler , poivrer, servir bien chaud.

 

 

Les guides indispensables

Warerway Guide Nordstern2018 Cap May to Maine

Maine Island Trail.Une association qui donne les accès aux chemins de randonnées des iles privées. Le problème du Maine est qu'il n'y a pas de chemin de douanier et toutes les propriétés vont jusqu'à la mer.

Maine Coast de HanK et Jan Taftle meilleur guide pour le Maine

 

Les bons plans de mouillages qui nous ont marqués. Mais il y en a tant d'autres.

 

Shelter Island à Dering Harbor. Perfection du décor, grandes maisons et jardins à l'anglaise qui descendent jusqu'à la mer, pontons et bateaux anciens, régates, luxe......

Mystic. Village ancien reconstitué, amusant.

Block Island. Super mouillage aller au restaurant The Oar

Newport et ses fabuleuses histoires, le Yacht Club 

Cutty Hunk. Pêcheur qui apporte les homards à bord pour 9$ la Lb. Bouées intérieures et extérieures, un peu cher. Ancrage parfait, abri top, nous avons beaucoup aimé.

Martha's Vineyard et Nantuket : ravissant, plein de bistrots, super marché extra, ancrage facile. Brouillard assuré.

Hadley Harbour à Uncatena Island. Sauvage, ravissant, très jolies propriétés

Provincetown. Les phares de Hooper, des plages gigantesques, décors magnifiques, ballades à pied et en vélo, folie pendant les semaines gay. Ancrage profond mais beaucoup de place.

Iles of Shoals à Star Island. Sauvage, bien protégée, des moorings de YC à prendre en espérant ne pas se faire déloger. Nous avons adoré, une petite impression d'être en Norveige.

Biddeford très bien abrité

The Bassin dans New Meadows River. Oser y aller mais on ne peut pas débarquer nul part. Trou à cyclone.

Booth Bay Harbor près de Sheepscot River. Les homards sont à 5,50$ la Lb, transformé en euros ce n'est pas bien cher. Des coins ravissant à faire en voiture comme Linekin Neck vers Ocean Point. A la marina ils prêtent une voiture. 

Et puis :

Damariscove Island, Christmas Cove, Round Pond, maple Juice Cove,Harbor island et Allen, Penebocot bay, High Island, Cambden, Belfast, Ile BoroDark, Castine (un must), Buck et Egg, Stonington, Pulpit, Swans Burnt Cove, french Baro.

 

Il y a des milliers de mouillages dans le Maine et il faut prendre son temps. C'est une grande région de navigation dans le monde. Il faut donc soit louer un bateau, soit hiverner son propre bateau vers Portland dans un hangar chauffé car il gèle et il neige l'hiver. 

Partager cet article
Repost0

Le Projet

  • : Le blog des Beauchene sur Sea Lance. Didier et Chantal.
  • : Voyages en bateau autour du monde:
  • Contact

Recherche