Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 15:39
Iceland
Iceland

Kulusuk, une île au Groenland sur la côte est, située à environ 50 miles du cercle polaire, dans la mer du Groenland.Pour y arriver l'équipage précédent vivra une bonne tempête avec jusque 70 nœuds de vent......

L’avion doit atterrir à vue car il n’y a pas de balise, donc si le temps est mauvais, il est impossible d’y parvenir. C’est un petit aéroport isolé. Le bateau « MAR Y POLES » n’ayant pu atteindre le port à cause de l’encombrement du pack de glace trop dense est mouillé dans une baie à environ une heure de marche; je le ferai en traînant mon sac de 25 kg dans la toundra, avec en prime un ou deux ruisseaux à traverser. Le sac arrivera un peu défoncé et le gars Didier assez exténué par cette marche forcée. Manu, le Capitaine, arrive en annexe en slalomant entre les glaces s’approche de la berge encombrée, elle aussi par le pack, alors un peu d’acrobatie pour hisser le sac dans le dinghy au milieu des glaces...ouf enfin à bord. C’est le lendemain que le reste de l’équipage arrivera composé de Gerard, Olivier, Huguette, Tania et Sylviane. Je retrouve Manu avec qui j'avais été en Antarctique il y a plus de 10 ans et Maël, le second à bord qui est incontournable, serviable, sympa et efficace. Cela s'annonce bien.

Arrivée sur Kulusuk en IcelandArrivée sur Kulusuk en Iceland

Arrivée sur Kulusuk en Iceland

Les quinze jours précédents à bord avaient été particulièrement difficiles car les icebergs et growlers avaient rendu extrêmement scabreux tout débarquement. Vincent Hilaire s’en rappellera ayant dû marcher durant dix heures, dans la nuit, sans fusil.. du Rocher de débarquement au village le plus proche .....l’aventure quoi !

La forte mer, la navigation et les débrquements, des moments forts et scabreux.La forte mer, la navigation et les débrquements, des moments forts et scabreux.La forte mer, la navigation et les débrquements, des moments forts et scabreux.

La forte mer, la navigation et les débrquements, des moments forts et scabreux.

C’est donc à travers un pack très très dense et après 7 heures de slalome pour parcourir 25 miles  que nous arriverons  à  Tasilaq, village très  construit où la plupart de la population est constituée de ceux qui ont déserté et abandonné les petits hameaux isolés. On y trouve un incroyable supermarché, pour une bonne partie de la population c’est comme une véritable bijouterie tant l’abondance des produits et leurs prix leur semble être des diamants, vu leurs moyens. Un  bar avec internet aux connections quelques peu capricieuses on s’en doute est tenu par une grande, large et imposante femme à barbe......Vous pouvez aussi acheter sur le bord de la route un phoque, d’ailleurs il y en a plusieurs qui attendent leurs sorts de découpage, accrochés derrière de petites embarcations de pêche, flottant dans l’eau à 4 degrés pour la conservation !  Dans  les petits hameaux isolés les gens ont  besoin de  chasser et pêcher pour subvenir à leurs besoins. 

Tasilaq village inuit actifTasilaq village inuit actif
Tasilaq village inuit actifTasilaq village inuit actif
Tasilaq village inuit actifTasilaq village inuit actif

Tasilaq village inuit actif

Le jour suivant nous amènera dans le fond d’une baie pour une marche de 3 heures vers le lac de Sermiliq et clôturer la soirée par un fabuleux barbecue sur la grève, viande à gogo et même les mashmallows grillés sur le feu, le tout avec un temps particulièrement doux et pour l’apothéose de belles aurores Boréales (atomes d’oxygène et d’azote entrant en collision dans la thermosphère avec les particules chargées de vent solaire) Il y a aussi une interprétation nettement plus romantique: ces aurores seraient des esprits magiques verdâtres apparaissant comme un don du ciel et toujours interprètés comme une vision poétique romanesque de l’embrasement du ciel.

Aurore Boréale et BBQ sur la riveAurore Boréale et BBQ sur la rive

Aurore Boréale et BBQ sur la rive

Nous partons vers Fortlaq, petit village abandonné ou un groupe de trekkeurs  y ont déposé leurs sacs. Une petite église avec dans son arrière une salle d’école et ses cahiers abandonnés, quelques croix et une dizaine de maison constituent ce hameau bien esseulé. Nous nous rapprochons  des glaciers descendants dans la mer. Le passage est extrêmement encombré de glaces et icebergs, la progression est très lente. Nous croiserons quand même un voilier « Villeneuse » de Sébastien Robinet (peut être avez vous lu sa tentative de traversée du pôle sur son drôle de traîneau « Babouche »).

Une escapade au Groenland sur Mar Y PôlesUne escapade au Groenland sur Mar Y PôlesUne escapade au Groenland sur Mar Y Pôles

C’est en nous avançant dans le fjord de Johan Peterson que nous allons découvrir 6 ou 7 glaciers descendants dans la mer en y déversant ses glaces....pas facile de naviguer au milieu de tout cela, spectacle exceptionnel grandiose et émouvant.

Une escapade au Groenland sur Mar Y PôlesUne escapade au Groenland sur Mar Y Pôles
Une escapade au Groenland sur Mar Y PôlesUne escapade au Groenland sur Mar Y Pôles

 

Maintenant direction Tinitekilaq, il faut pousser les glaçons très très denses.

Il y a là 150 habitants, beaucoup de chien de traîneau et un prof de français installé depuis 25 ans !!!!! le plus incroyable est que le téléphone dans ce bout du monde marche très bien. En 15 ans le village aurait perdu 50 pour-cent de ses Habitants.

C’est après que nous nous dirigerons dans le fjord Ikaasatsivaq (pas facile à retenir le nom....) qui lui incroyablement est totalement libre de glace, nous nous retrouvons à naviguer en pleine montagne enrichi d’une parfaite leçon de géographie sur l’érosion des glaciers, leurs fontes, leurs moraines. Le réchauffement climatique y est flagrant. La soirée nous ayant encore gâté d’aurores boréales nous allons encore vers un autre village abandonné de Qerhertivartivit (je vous laisse le prononcer !) à notre grande surprise nous y rencontrons deux travailleurs sociaux danois réparant le toit d’une maison pour les chasseurs qui y viennent l’hiver avec leurs chiens. Les Groenlandais pourraient adopter la méthode antillaise en profitant des subventions....nous ont dit ces deux travailleurs, étaient ils mauvaises langues ??? Possible !

Une escapade au Groenland sur Mar Y PôlesUne escapade au Groenland sur Mar Y PôlesUne escapade au Groenland sur Mar Y Pôles

Il est maintenant temps de nous diriger vers la base de recherche de Sermilik occupé par trois chercheurs sociologues de l’université de Copenhague. Le glacier d’une largeurs de 1,5 km a cette année beaucoup de glace et est  recouvert de neige, il s’avère dangereux, les crevasses étant invisibles. Ces chercheurs ont de petits bateaux pour rejoindre les villages et nous précisent que c’est une des causes les plus importantes d’accidents et de mortalité car les navigateurs, allant toujours trop vite coulent régulièrement en heurtant des growlers.....

C’est de Tinitequilq que nous quitterons le Groenland après dix jours de rêve et de grand bonheur, les yeux pleins d’images inoubliables ayant en plus bénéficié d’excellentes conditions climatiques.

Une escapade au Groenland sur Mar Y PôlesUne escapade au Groenland sur Mar Y Pôles
Une escapade au Groenland sur Mar Y PôlesUne escapade au Groenland sur Mar Y Pôles
Une escapade au Groenland sur Mar Y PôlesUne escapade au Groenland sur Mar Y Pôles

Il nous faudra quatre jours pour rejoindre Reikjavik, une traversée au près et une belle dépression qui va monter jusqu’à 60 nœuds avec une mer je dirais très forte ...

Malheureusement nous n’avons pas vu d’ours mais par contre avons rencontré pas mal de trekkeurs qui eux étaient armés pour s’en protéger.

Nous avons bien sûr croisé pas mal de foques, de petits pingouins, vu de beaux souffles de baleines et quelque fois leurs dos mais j’ai personnellement trouvé que nous rencontrions beaucoup moins d’animaux qu’en Antarctique.

 

Ayant encore quelques jours avant mon retour j’en profite pour visiter l’Iceland

La ville de Reykjavik est incroyablement peuplée de jeunes. Pour les touristes la vie y est chère par contre pour la population, les loyers sont assez raisonnables, les salaires bons et l’énergie électrique et thermique est extrêmement bon marché...

Côté monument il y a une cathédrale assez laide en son genre, type construction bétonné soviet avec de fantastiques et excellentes grandes orgues qui donnent régulièrement des concerts

De même il y a l’opéra « ARPA » d’une architecture très originale et très belle. J’ai pu l’admirer durant tout mon séjour car il était juste en face de nous sur le port.

Pour le reste de Reykjavik je vous laisse avec les guides....

 

l’opéra « ARPA » de Reykjavik
l’opéra « ARPA » de Reykjavik

l’opéra « ARPA » de Reykjavik

Vous irez certainement un autre jour explorer le national parc de Bingvellir où les plaques tectoniques nord américaine et eurasienne se séparent de plusieurs millimètres  par ans. C’est en ce lieu que fut créé le premier parlement et où  ont été décrété les lois et rendu la justice. Vous ne pourrez manquer aussi les puissantes  chutes de Gullfoss et bien sur les geysers crachant leurs eaux brûlantes toutes les 4 à 8 minutes à plus de 20 mètres de haut. Ceci étant, lors de votre périple vous aurez largement l'occasion de constater que la terre fume de tout coté.

Mais il y a plein d’autre choses à faire dans ce pays, d’abord de grandes marches, trekking, glacier, descente à 120 mètres dans le cratère d’un volcan, rentrer dans les caves creusées dans des glaciers....breueueu, pêcher a la mouche le saumon, chevaucher les fameux chevaux icelandais.....

Iceland à terre, les chutes de Gullfoss et le national parc de Bingvellir Iceland à terre, les chutes de Gullfoss et le national parc de Bingvellir

Iceland à terre, les chutes de Gullfoss et le national parc de Bingvellir

Voilà c était un aperçu d’une respiration nordique.

Maintenant pour moi retour au pays avant de retrouver en fin d’année notre cher Sea Lance.

Incroyable décor, pack, icebergs, reflets, lumières, grand nord fascinant.Incroyable décor, pack, icebergs, reflets, lumières, grand nord fascinant.
Incroyable décor, pack, icebergs, reflets, lumières, grand nord fascinant.Incroyable décor, pack, icebergs, reflets, lumières, grand nord fascinant.
Incroyable décor, pack, icebergs, reflets, lumières, grand nord fascinant.Incroyable décor, pack, icebergs, reflets, lumières, grand nord fascinant.

Incroyable décor, pack, icebergs, reflets, lumières, grand nord fascinant.

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Une nature époustouflante, des paysages à couper le souffle, En tout cas en voilà de belles aventures à rééditer impérativement ! C’est un réel plaisir de suivre vos aventures, profitez-en.
Répondre

Le Projet

  • : Le blog des Beauchene sur Sea Lance. Didier et Chantal.
  • : Voyages en bateau autour du monde:
  • Contact

Recherche