Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2018 5 13 /07 /juillet /2018 23:28

15 juin/ 15 juillet 2018

Nous retrouvons Didier à New York avec Casimir et Basile. Il est au mouillage sur la rivière Hudson près de la 79 ème rue à la Marina Boat Bassin, au mouillage. C'est très pratique, près du métro et central.

Par contre il y a un courant important qu'il faut contrer avec l'annexe en fonction des marées. Nos deux moussaillons vont partager un mois, pas le temps de s'apitoyer sur le décalage horaire

Musées / Yacht Club / Comédies musicales / NYYC / club de Harvard .....Musées / Yacht Club / Comédies musicales / NYYC / club de Harvard .....

Musées / Yacht Club / Comédies musicales / NYYC / club de Harvard .....

Nous faisons des kilomètres à pied, arpentons les musées, avons des rendez-vous dans des lieux prestigieux comme au Club de Harvard et sa somptueuse bibliothèque, le Yacht Club de New York, dans la salle des maquettes et les vitrines des coupes et puis nous avons été invité à déjeuner sur place. Nous avons eu énormément de chance, ce sont des institutions...

Glaner la tête en l'air jusqu'aux sommets de ces immeubles anciens et récents tous plus fameux, magiques, somptueux, d'un génie architectural, d'une image.

One World Trade CenterOne World Trade CenterOne World Trade Center

One World Trade Center

Le mémorial des deux Tours Jumelles est très impressionnant et la réalisation est une excellence, on reste là sans un mot, face à ce gouffre où l'eau y coule sur les parois noires. Nous avons le coeur serré.

Bon, notre restaurant préféré sera Chake chake, très très bons hamburgers. Les enfants ont été étonné par la liberté, la sécurité, le monde, le calme des gens : no stress, ce métro vieillot et terriblement bruyant, la gentillesse des gens qui s'excusent tout le temps même si ils ne vous ont pas bousculé, Time square et ses excès de bruit et d'extravagance, les musées, une comédie musicale.... Quel tourbillon.

Du haut de l'Empire State Building, Casimir et Basile refont la visite vue d'en haut

Du haut de l'Empire State Building, Casimir et Basile refont la visite vue d'en haut

Nous repartons avec la complexité des marées et des courants, il faut prendre le courant descendant pour quitter l'Hudson et le courant montant pour reprendre l'East River et longer Long Island. Le temps de refaire quelques photos de la Statue de la Liberté et de trainer sous les ponts de Brooklyn et de Manhattan.

 

Nous quittons New YorkNous quittons New York

Nous quittons New York

Après de courtes navigations pour que l'équipage s'amarine nous nous régalerons de petits mouillages, Casimir a sorti ses lignes et nous avons hâte de pouvoir nous baigner dans des eaux propres. Il faut toujours calculer nos départs avec les marées et les courants. La brume aussi nous joue des tours et peut nous bloquer une bonne partie de la matinée. 

Il faut participer à la navigation, les manoeuvres, la cuisine et même l'école tous les jours.Il faut participer à la navigation, les manoeuvres, la cuisine et même l'école tous les jours.
Il faut participer à la navigation, les manoeuvres, la cuisine et même l'école tous les jours.Il faut participer à la navigation, les manoeuvres, la cuisine et même l'école tous les jours.

Il faut participer à la navigation, les manoeuvres, la cuisine et même l'école tous les jours.


L'arrivée à Newport est un moment exceptionnel. D'abord cette baie est pleine de voilier, ça navigue par là ; vieux gréements locaux, yoles, 6,8 ou 12 mètres jauge internationale. Régates ou agrément au milieu de supers maxis, Wallis, etc. Avec la réputation de Newport, l'origine de la Coupe de l'America, les arrivées de grandes courses, les premiers colons ont encore leur place. Nous avons cette chance encore d'être accueilli au YCNY qui a été l'ancienne maison de famille de N.B. Nous sommes reçus comme chez nous et les enfants ravis. Nous allons faire le tour des « mansions » ou manoirs qui ont été et sont encore pour beaucoup propriété de riches fortunes américaines. Construits au XIX ème siècle par les plus riches américains. Un salon de 15 mètres de hauteur de plafond, 20 chambres et 20 salles de bain avec au choix de l'eau douce ou de l'eau de mer à mettre dans les baignoires. Quand aux réceptions qui y ont été données à l'époque, il est facile d'imaginer ce faste incroyable.

Newport sur les bouts de YC, Sea Lance est petit mais nous trouvons qu'il passe dans ce décor de perfection.
Newport sur les bouts de YC, Sea Lance est petit mais nous trouvons qu'il passe dans ce décor de perfection.Newport sur les bouts de YC, Sea Lance est petit mais nous trouvons qu'il passe dans ce décor de perfection.

Newport sur les bouts de YC, Sea Lance est petit mais nous trouvons qu'il passe dans ce décor de perfection.

Bien entendu avec nos petits enfants jouant au Tennis un passage à l'International Hall of Fame où ont été joué les premiers Open de tennis s'imposait. Le cours central en green comme il se doit est un peu vieillot mais le club très actif.

 

Vers Cap Code

Nantucket, c'est le plus grand centre de baleiniers du monde jusqu'en 1850. Les colons qui s'y sont installés ont commencé par essayer d'élever des moutons, puis ils se sont lancés dans la pêche à la morue pour terminer par les baleines ce qui leur a rapporté beaucoup plus d'argent. Ils sont même allés jusque dans le Pacifique pour en chercher. 

 

Nantucket est ravissant. Haut lieu de villégiature. Toutes les grandes familles  y venaient en été, présidents et personnalités. Fief de la famille Kennedy.. etc.
Nantucket est ravissant. Haut lieu de villégiature. Toutes les grandes familles  y venaient en été, présidents et personnalités. Fief de la famille Kennedy.. etc.
Nantucket est ravissant. Haut lieu de villégiature. Toutes les grandes familles  y venaient en été, présidents et personnalités. Fief de la famille Kennedy.. etc.
Nantucket est ravissant. Haut lieu de villégiature. Toutes les grandes familles  y venaient en été, présidents et personnalités. Fief de la famille Kennedy.. etc.
Nantucket est ravissant. Haut lieu de villégiature. Toutes les grandes familles  y venaient en été, présidents et personnalités. Fief de la famille Kennedy.. etc.
Nantucket est ravissant. Haut lieu de villégiature. Toutes les grandes familles  y venaient en été, présidents et personnalités. Fief de la famille Kennedy.. etc.

Nantucket est ravissant. Haut lieu de villégiature. Toutes les grandes familles y venaient en été, présidents et personnalités. Fief de la famille Kennedy.. etc.

Ici la météo complique bien la vie à bord. Ils a toujours beaucoup de courant, du vent et du brouillard maintenant, des casiers à homards partout c'est fou. Et sur les cartes on aperçois des épaves un peu partout.

Enfin nous nous baignons, pouvons nettoyer un peu la coque très sale après le passage à New York. Nous pêchons notre premier bar de 2 kg, cela fait du bien. Nous commençons à manger nos premiers homards. A Cutty Hunk un petit pêcheur passe sur les bateaux et en propose à 9$ l'unité... pourquoi s'en priver !!

Première pêche de Casimir. Nous sommes tous très excités.Première pêche de Casimir. Nous sommes tous très excités.

Première pêche de Casimir. Nous sommes tous très excités.

Nous nous régalons dans l'archipel Elisabeth, Marta's Vineyard et Nantucket. Toutes ces îles sont belles, les propriétés ravissantes en bois recouvertes de bardeaux, les vacanciers nombreux, les touristes également, les restaurants où l'on mange très bien, l'eau est belle et plus chaude : les premiers effets du Gulf Stream. On retrouve toute cette richesse des grandes familles comme les Kennedy, on retrouve les ambiances que de nombreux écrivains ont bien décrites, des peintres qui sont venus s'inspirer des couleurs comme Hopper et des cinéastes qui y ont tourné des films.

Au milieu de la nuit les cornes de brume se mettent en marche, un brouillard dense est tombé ( sans AIS et, ou radars pas question de partir il faut attendre).

Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA

De Cap code àProvincetown. Nous arrivons la semaine de la « Bear Gay » (gay style camionneur) je dois avouer que nos petits fils ne comprenaient même pas ce qu'ils voyaient, tout y est permis, voir plus, ils provoquent, ils jouent, ils s’exhibent. Pour Casimir et Basile ce n'était pas du déguisement drôle. Des drapeaux arc en ciel partout et même sur les édifices religieux. La tolérance ne va pas toujours avec ce que l'on voit... pas facile de grandir.

Mais Cap Code est un endroit ravissant, les dunes, les phares, les plages, le sable, les maisons en bardeaux, les galeries d'art, les ciels changeants de couleur et de texture, les couleurs sont celles de Hopper. Le paysage est sauvage, les dunes sont belles, le plages sur des kilomètres, les forêts de pins, les sentiers piétons et pistes cyclables donnent envie de ballades.

Cape Code
Cape Code
Cape Code
Cape Code
Cape Code
Cape Code
Cape Code
Cape Code
Cape Code

Cape Code

En arrivant sur la grande plage du nord, les sauveteurs avaient dressé le drapeau noir avec un requin blanc, baignade déconseillée . En fait les otaries étaient près de la plage et les requins viennent se nourrir des otaries. Pas de bain mais un spectacle d'otaries. 

 

Le lendemain nous embarquons sur un bateau de touristes vers le Stellwagen Bank, un important sanctuaire de baleines à bosse ou jubartes. Dans notre voyage nous en avons côtoyé plusieurs fois et de très près mais avec Casimir et Basile ce n'était pas possible de ne pas leur donner ce spectacle. D'ailleurs, avant d'arriver à Boston nous en avons vu une isolée qui est sortie deux fois juste à côté du bateau, sans autre touristes que nous. Ils n'en revenaient pas, c'est le bruit de son souffle qui nous a averti de sa présence.

 

 

Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA
Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA
Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA

Et puis cette coupe du monde de foot nous faisait chercher les écrans de télévision dans les bars pour essayer de suivre la demie finale que nous avons vue et la finale que nous avons raté (erreur d'horaire avec le décalage horaire.. BOUUU)

 

Nous arrivons à Boston entre vent et pluie, l'eau s'est bien rafraichie. Nous prenons une bouée au Waterboat Marina en plein centre de la ville et tout près de l'aéroport où les rotations d'avions n'arrêtent pas, c'est incroyable. Boston est une petite ville après New York.

 

Arriver à Boston au milieu d'un super trafic; au ras des pistes d'aterrissage, près des moles des supertankers,  entouré des navettes de la ville, sous le soleil, mais la pluie nous rattrape....  Didier avait réservé une bouée à la Marina Waterfront en plein centre ville.Arriver à Boston au milieu d'un super trafic; au ras des pistes d'aterrissage, près des moles des supertankers,  entouré des navettes de la ville, sous le soleil, mais la pluie nous rattrape....  Didier avait réservé une bouée à la Marina Waterfront en plein centre ville.

Arriver à Boston au milieu d'un super trafic; au ras des pistes d'aterrissage, près des moles des supertankers, entouré des navettes de la ville, sous le soleil, mais la pluie nous rattrape.... Didier avait réservé une bouée à la Marina Waterfront en plein centre ville.

Nous en faisons le tour, nous nous régalons de Lobster roll (sandwiches de homard, que nous dégusterons chaque jour.... Hummmm).

Mais surtout nous avons assisté à un match de Baseball avec la fameuse équipe des Red Sox au stade de Fenway. Casimir avait bien compris les règles du jeu ce qui nous a permis d'y assister avec interêt. Ils sont maintenant « Fan »

 

 

 

 

 

Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA
Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA
Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA

Après avoir laissé nos petits-fils reprendre un avion pour Paris nous repartons tous les deux pour continuer ce voyage. Départ vers le Maine qui semble être un autre paysage.

 

 

Notre arrivée dans le Maine est un régal, nous nous retrouvons tous les deux à bord, avons quitté Boston après pluies et brouillards. Très vite un grand coup de cœur avec les iles Shoal sur Star Island, à terre un esprit Galapagos avec beaucoup d'oiseaux qui nichaient et nous attaquaient, sur la grève des maisons de pêcheurs rouges ou grises, quelques bateaux de pêcheurs venant se reposer entre deux coups de pêche, un esprit breton.

les Iles Shoal , star Islandles Iles Shoal , star Island
les Iles Shoal , star Islandles Iles Shoal , star Island

les Iles Shoal , star Island

Le seul bémol, peu de bouées et appartenant au YCP avec le risque de se faire déloger et puis un batiment impressionnant et trop laid servant de centre de réunion. Comment ont ils pu construite ce batiment dans un endroit si privilégié !!!!! une chapelle, quelques petites maisons et une artiste qui vit l'hiver, 6 mois, seule sur cette ile où elle peint. Il semblerait que l'hiver y soit assez rude.

Nous y rencontrons des américains qui vont nous faire découvrir de beaux endroits du Maine qu'ils connaissent bien et les suivrons quelques jours.

 

Bouées et phares somment dans le brouillardBouées et phares somment dans le brouillard
Bouées et phares somment dans le brouillardBouées et phares somment dans le brouillard

Bouées et phares somment dans le brouillard

Quelques règles essentielles dans cette région : d'abord il faut faire du gymkhana entre les bouées des casiers à homards, c'est phénoménal comme il y en a, partout les unes contre les autres. Comment ne nous en sommes pas pris dans les safrans plus souvent. Une petite marche arrière au moteur pour les dégager et l'envie terrible de voir ce qu'il y avait au bout. Bon nos cannes aussi ont essayé d' attraper du poisson sans succes. Deux leurres perdus retenus pas des casiers.... L'autre ennuie est le brouillard qui se lève si vite et réduit la visibilité à quelques mètres, alors nous mettons les instrument en marche pour détecter les bateaux de ligne et les pêcheurs qui tournent en rond, nous actionnons la corne de brume, etc.... mais le brouillard n'est sur aucune carte météo, il n'est pas prévisible, simplement fréquent et particulièrement au petit matin. Le soleil ne suffit pas à le dissiper. Grace à quoi nous sommes allés souvent à terre, marcher, visiter, manger des homards quoi....

 

Trop de brouillard, tu restes à terre et manges des homards... ben oui....Trop de brouillard, tu restes à terre et manges des homards... ben oui....
Trop de brouillard, tu restes à terre et manges des homards... ben oui....

Trop de brouillard, tu restes à terre et manges des homards... ben oui....

Nous naviguons par petites étapes, le Maine c'est comme une région de fjords et d'iles où nous remontons profondément dans les rivières et découvrons des abris formidables, des décors superbes au milieu de forêts de grands pins, peu d'habitations mais partout et de grandes propriétés cachées dans les recoins, sous les arbres, toujours un ponton qui descend vers l'eau et qui accueille toutes sortes de bateaux, des petits villages colorés avec leurs touristes. Nous pensons sans cesse au Canada et imaginons l'automne ici, ce doit être somptueux. Nous pensons aussi à l'hiver et le climat doit y être rude, froid et neigeux.

Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA
Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA
Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA
Côte Nord Est des USACôte Nord Est des USA

Le temps nous est trop court, nous avons une date de retour, la période cyclonique qui nous rappelle à l'ordre, le rendez vous avec la marina où nous laisserons le bateau, la date de nos billets d'avion et celle du Grand pavois de La Rochelle …..

Nous avons rencontré des gens chaleureux, accueillants, serviables, qui sont content de vous accueillir avec deux mots de français, qui veulent partager, encourager la France pour la coupe du monde de foot.... vous aider dans vos recherches et trouver une solution pour vous.

Nous avons traversé des lieux mythique, chargé d'histoire, c'est amusant c'est toujours le premier, le plus vieux, le plus fameux, le plus ancien, le plus ….. alors que cette histoire de l’Amérique est quand même assez récente.

Les maisons sont grandes ouvertes sur la rue, sans barrière et même si on le sait c'est toujours étonnant. Les jardins sont sur la rue, les voitures garées sur le côté. Ils ont tous la fierté de leur nationalité et un drapeau américain devant chaque porte. Bon nombre d'endroit et même sur des bateaux, aux Yachts Clubs, etc... il y a le levé du drapeau avec le coup de canon. Quel patriotisme !

 

Au point de vue navigation, les cartes et guides sont très bien documenté et précis mais il faut une sacrée bibliothèque et étudier chaque navigation. Le balisage américain est vert à bâbord, mais cela on le savait. Et puis il y a deux obstacles un peu stressant ; le brouillard et les casiers à homards et crabes, c'est incroyable et rien n'arrête les pêcheurs, il y en a partout... des champs de mines.

 

 

Recette de la « Clam Chowder »ou le velouté de clams. Spécialité de Soupe traditionnelle de la Nouvelle-Angleterre et particulièrement du Maine à l'époque coloniale. On en trouve dans tous les restaurant, plus ou moins raffinée avec toutes les variantes et particulièrement au homard.
Faire revenir du bacon ajouter un oignon émincé que l'on fait dorer, ajouter pommes de terre cuites en petits morceaux et le jus des clams, l'ail et une cuillère de farine. Couvrir et faire bouillir pendant 5à6mn. Ajouter les clams cuites et la crème fraiche, saler , poivrer, servir bien chaud.

 

 

Les guides indispensables

Warerway Guide Nordstern2018 Cap May to Maine

Maine Island Trail.Une association qui donne les accès aux chemins de randonnées des iles privées. Le problème du Maine est qu'il n'y a pas de chemin de douanier et toutes les propriétés vont jusqu'à la mer.

Maine Coast de HanK et Jan Taftle meilleur guide pour le Maine

 

Les bons plans de mouillages qui nous ont marqués. Mais il y en a tant d'autres.

 

Shelter Island à Dering Harbor. Perfection du décor, grandes maisons et jardins à l'anglaise qui descendent jusqu'à la mer, pontons et bateaux anciens, régates, luxe......

Mystic. Village ancien reconstitué, amusant.

Block Island. Super mouillage aller au restaurant The Oar

Newport et ses fabuleuses histoires, le Yacht Club 

Cutty Hunk. Pêcheur qui apporte les homards à bord pour 9$ la Lb. Bouées intérieures et extérieures, un peu cher. Ancrage parfait, abri top, nous avons beaucoup aimé.

Martha's Vineyard et Nantuket : ravissant, plein de bistrots, super marché extra, ancrage facile. Brouillard assuré.

Hadley Harbour à Uncatena Island. Sauvage, ravissant, très jolies propriétés

Provincetown. Les phares de Hooper, des plages gigantesques, décors magnifiques, ballades à pied et en vélo, folie pendant les semaines gay. Ancrage profond mais beaucoup de place.

Iles of Shoals à Star Island. Sauvage, bien protégée, des moorings de YC à prendre en espérant ne pas se faire déloger. Nous avons adoré, une petite impression d'être en Norveige.

Biddeford très bien abrité

The Bassin dans New Meadows River. Oser y aller mais on ne peut pas débarquer nul part. Trou à cyclone.

Booth Bay Harbor près de Sheepscot River. Les homards sont à 5,50$ la Lb, transformé en euros ce n'est pas bien cher. Des coins ravissant à faire en voiture comme Linekin Neck vers Ocean Point. A la marina ils prêtent une voiture. 

Et puis :

Damariscove Island, Christmas Cove, Round Pond, maple Juice Cove,Harbor island et Allen, Penebocot bay, High Island, Cambden, Belfast, Ile BoroDark, Castine (un must), Buck et Egg, Stonington, Pulpit, Swans Burnt Cove, french Baro.

 

Il y a des milliers de mouillages dans le Maine et il faut prendre son temps. C'est une grande région de navigation dans le monde. Il faut donc soit louer un bateau, soit hiverner son propre bateau vers Portland dans un hangar chauffé car il gèle et il neige l'hiver. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Le Projet

  • : Le blog des Beauchene sur Sea Lance. Didier et Chantal.
  • : Voyages en bateau autour du monde:
  • Contact

Recherche

Archives